(trop ancien pour répondre)
Mousse
marie
2004-02-11 08:40:15 UTC
Bonjour,
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons d'une
cour ?
Merci de vos conseilles.
Dan
2004-02-11 09:34:24 UTC
Post by marie
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons d'une
cour ?
Ratisser régulièrement; verser de l'eau bouillante ou l'eau de cuisson
des patates (chaude);...

Dan
--
La faq de fr.rec.cuisine : http://faqfrc.free.fr
Utilisez l'adresse Reply to ou
Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
Vignaud-Saunois
2004-02-11 11:56:28 UTC
Post by marie
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons d'une
cour ?
1 - supprimer les gravillons
2 - ou la cour
Post by marie
Merci de vos conseilles.
d'autant qu'elles sont gratuites

--
amicalement, Arboretum du Chêne-Vert
http://www.lechenevert.net
et plein d'autres histoires de plantes
jide
2004-02-11 15:42:26 UTC
Post by Vignaud-Saunois
Post by marie
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons
d'une
Post by marie
cour ?
1 - supprimer les gravillons
2 - ou la cour
Post by marie
Merci de vos conseilles.
d'autant qu'elles sont gratuites
Reponse non seulement stupide mais contraire a la netiquette..
J.D.
Enlever "pasdepub" pour reponse mail
Marc Mendez
2004-02-11 16:10:51 UTC
Post by marie
Bonjour,
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons
d'une cour ?
Merci de vos conseilles.
Bonjour,

Tout dépend la nature de cette "mousse". Mais si ce sont des "petites"
herbes, la solution peut consister à mettre sous les gravillons un
géotextile : il empêchera les éventuelles graines de rentrer en contact avec
la terre et les graines sous le textile de pousser.
Si par contre, c'est de la mousse dû à une humidité excessive....
--

Marc Mendez
-------------------------------------------------------------
E-Mail : ***@bigfoot.com
Enlever NOADV de mon adresse pour me répondre / Remove NOADV from my
email address to reply me ICQ #: 34861669
France, Pessac (Gironde)
SÖGOZ
2004-02-11 18:32:59 UTC
Jourbon, les bouffons ! Wa l'ote, t'as pas lépar de portnawak ! Wo,
Post by jide
Post by Vignaud-Saunois
Post by marie
Merci de vos conseilles.
d'autant qu'elles sont gratuites
Reponse non seulement stupide mais contraire a la netiquette..
J.D.
Tu sais quoi ?
Tu fais chier.
--
La seule chose qui permet au mal de triompher, c'est l'inaction des
hommes de bien.
Jacques Bernard
2004-02-11 19:04:11 UTC
Post by marie
Bonjour,
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons d'une
cour ?
Merci de vos conseilles.
Bonjour

En ratissant régulièrement pas temps sec.


--
Bernard Jacques
***@mailclub.net
retirer le négatif
Vignaud-Saunois
2004-02-11 19:32:09 UTC
Post by Marc Mendez
Post by marie
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons
d'une cour ?
Tout dépend la nature de cette "mousse". Mais si ce sont des "petites"
herbes, la solution peut consister à mettre sous les gravillons un
géotextile : il empêchera les éventuelles graines de rentrer en contact avec
la terre et les graines sous le textile de pousser.
Si par contre, c'est de la mousse dû à une humidité excessive....
pareil !
si la mousse pousse, c'est que la cour et les graviers ne subissent pas leur
destinée

--
amicalement, Arboretum du Chêne-Vert
http://www.lechenevert.net
et plein d'autres histoires de plantes
Olivier 59
2004-02-11 20:43:28 UTC
Post by Vignaud-Saunois
Post by Marc Mendez
Si par contre, c'est de la mousse dû à une humidité excessive....
pareil !
si la mousse pousse, c'est que la cour et les graviers ne subissent pas leur
destinée
[mode "avocat du diable" on]

"Mais ça glisse et j'ai falli me casser une jambe un soir en rentrant".

[mode "avocat du diable" off]

Réponses possibles :
- déplacer la cour ;
"Impossible, il y a des murs autour."
- rentrer par un autre chemin ;
"Il n'y a que celui-là, sinon je dois rentrer chez moi en nacelle ou en
hélicoptère."
- mettre des raquettes.
"Ah..."

Tout ça pour dire que personnellement, ça me ravit que la cour et les
graviers ne subissent pas leur destinée, j'ai même hâte de voir ce qui va
pousser sur mon parking "gravillonno-humusé" au printemps, la propreté
m'enquiquine et j'accueille tous yeux ouverts ce qui va bien pouvoir
engloutir la maison sous du vert. Mais... des fois, on rentre et ça glisse !

En fait, je dis tout ça en pensant à une saleté d'allée en bois autoclave
que j'ai fait la bêtise de faire poser il y a 5 ans et qui me sort par les
yeux aujourd'hui. C'est un endroit piétiné et je cherche un autre revêtement
(qui conviendrait à la non-glissade ET - très important - aux racines des
plantes alentours).
--
Olivier.
Dan
2004-02-12 00:35:49 UTC
Post by Olivier 59
En fait, je dis tout ça en pensant à une saleté d'allée en bois autoclave
que j'ai fait la bêtise de faire poser il y a 5 ans et qui me sort par les
yeux aujourd'hui. C'est un endroit piétiné et je cherche un autre revêtement
(qui conviendrait à la non-glissade ET - très important - aux racines des
plantes alentours).
Et pourquoi pas des écorces, ou ce même bois autoclave broyé en
cent-mille morceaux ?

Dan
--
La faq de fr.rec.cuisine : http://faqfrc.free.fr
Utilisez l'adresse Reply to ou
Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
DenisD_31
2004-02-12 07:30:00 UTC
Post by Vignaud-Saunois
Post by Marc Mendez
Post by marie
Comment peut-on détruire de la mousse qui pousse entre les gravillons
d'une cour ?
Tout dépend la nature de cette "mousse". Mais si ce sont des "petites"
herbes, la solution peut consister à mettre sous les gravillons un
géotextile : il empêchera les éventuelles graines de rentrer en contact
avec
Post by Marc Mendez
la terre et les graines sous le textile de pousser.
Si par contre, c'est de la mousse dû à une humidité excessive....
pareil !
si la mousse pousse, c'est que la cour et les graviers ne subissent pas leur
destinée
Tu as vraiment l'art de susciter des interrogations.
C'est quoi, la destinée d'une cour et de ses graviers ?

Amitiés
--
DenisD
http://perso.club-internet.fr/denis.durand/ruedesjardins/
et pour les passionnés de violettes :
http://groups.msn.com/Ruedesviolettes
Olivier 59
2004-02-12 07:40:10 UTC
Post by Dan
Post by Olivier 59
En fait, je dis tout ça en pensant à une saleté d'allée en bois autoclave
que j'ai fait la bêtise de faire poser il y a 5 ans et qui me sort par les
yeux aujourd'hui. C'est un endroit piétiné et je cherche un autre revêtement
(qui conviendrait à la non-glissade ET - très important - aux racines des
plantes alentours).
Et pourquoi pas des écorces
Oui, c'est la première chose à laquelle j'avais pensé, ou des copeaux
d'élagage. Le problème est qu'il faudrait que l'endroit reste relativement
(attention, je vais dire le mot, 1, 2, 3...) "propre" ! C'est l'accès à la
maison et, même si ce n'est pas moquette et parquet ciré, ce serait bien
qu'on arrive les semelles à peu près nettes.
Post by Dan
, ou ce même bois autoclave broyé en cent-mille morceaux ?
Berk ;-) C'est traité ce machin. Non, il faudrait du minéral, des cailloux
(acides, évidemment). Et puis s'il pouvait y avoir un peu d'humus quand
même... Pi il faudrait que ça reste aéré, que ça ne se compacte pas. Et si
je vois arriver de la mousse, je vais être mal parce que j'aime ça :-))
J'avais pensé à quelque chose genre ardoise, mais c'est calcaire, non ?
--
Olivier.
DenisD_31
2004-02-12 08:01:17 UTC
Post by Olivier 59
Post by Dan
Post by Olivier 59
En fait, je dis tout ça en pensant à une saleté d'allée en bois autoclave
que j'ai fait la bêtise de faire poser il y a 5 ans et qui me sort par les
yeux aujourd'hui. C'est un endroit piétiné et je cherche un autre revêtement
(qui conviendrait à la non-glissade ET - très important - aux racines des
plantes alentours).
Et pourquoi pas des écorces
Oui, c'est la première chose à laquelle j'avais pensé, ou des copeaux
d'élagage. Le problème est qu'il faudrait que l'endroit reste relativement
(attention, je vais dire le mot, 1, 2, 3...) "propre" ! C'est l'accès à la
maison et, même si ce n'est pas moquette et parquet ciré, ce serait bien
qu'on arrive les semelles à peu près nettes.
AÏE ! "the" mot qui tue !
Pourquoi t'essaierai pas avec des "bonnes intensions", celles dont est "pavé
l'enfer" ...

Amitiés
--
DenisD
http://perso.club-internet.fr/denis.durand/ruedesjardins/
et pour les passionnés de violettes :
http://groups.msn.com/Ruedesviolettes
Pascale
2004-02-12 08:52:27 UTC
Post by Olivier 59
J'avais pensé à quelque chose genre ardoise, mais c'est calcaire, non ?
Je ne pense pas. Viens voir les toits de Haute-Corrèze et de Haute-
Auvergne... (même si les ardoises actuelles ne sont que rarement
autochtones).
--
Pascale
« You do know you could find yourself charged with being a dominant
species while under the influence of impulse-driven consumerism,
don't you ? »
(Neil Gaiman & Terry Pratchett)
Dan
2004-02-12 09:06:24 UTC
Post by Pascale
Post by Olivier 59
J'avais pensé à quelque chose genre ardoise, mais c'est calcaire, non ?
Je ne pense pas. Viens voir les toits de Haute-Corrèze et de Haute-
Auvergne... (même si les ardoises actuelles ne sont que rarement
autochtones).
Mais c'est assez fragile, il te faudra d'assez grosses épaisseurs.

Dan
--
La faq de fr.rec.cuisine : http://faqfrc.free.fr
Utilisez l'adresse Reply to ou
Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
Pascale
2004-02-12 09:21:34 UTC
Post by Dan
Mais c'est assez fragile, il te faudra d'assez grosses épaisseurs.
Mais il pensait à de l'ardoise sous forme de graviers et non de dalles,
non ? En dalles, l'ardoise a le gros défaut d'être terriblement glissante
quand il pleut.
--
Pascale
« You do know you could find yourself charged with being a dominant
species while under the influence of impulse-driven consumerism,
don't you ? »
(Neil Gaiman & Terry Pratchett)
Catherine B
2004-02-12 09:41:39 UTC
Bonjour,
Post by Olivier 59
il faudrait du minéral, des
cailloux (acides, évidemment). Et puis s'il pouvait y avoir un peu
d'humus quand même... Pi il faudrait que ça reste aéré, que ça ne se
compacte pas. Et si
je vois arriver de la mousse, je vais être mal parce que j'aime ça
:-)) J'avais pensé à quelque chose genre ardoise, mais c'est
calcaire, non ?
Non, je ne pense pas que l'ardoise soit calcaire.
Ici, à quelques kilomètres des anciennes ardoisières, elles sont bien
sûr utilisées pour les toits mais de plus en plus toutes les vieilles
provenant des toitures refaites servent à couvrir les allées.
Au jardin les hortensias qui sont au pied du vieux garage semblent
particulièrement apprécier les débris qui tombent du toit. Enfin j'ai eu
autrefois une grande terrasse en épaisses dalles d'ardoises Sermone
verte. J'avais nettoyé les traces du ciment qui avaient débordé des
joints avec de l'acide dilué sans que cela n'attaque les dalles.
Si l'allée n'est pas faite de dalles mais de brisures, une précaution
peut-être.
Pour garder la possibilité de modifier un jour son tracé, poser sous les
ardoises un géo-textile.
--
Amicalement,
Catherine B.
Gerard-web
2004-02-12 09:56:53 UTC
Post by Olivier 59
J'avais pensé à quelque chose genre ardoise, mais c'est calcaire, non ?
L'ardoise c'est cousin germain de l'argile, comme le schiste
Penser a mettre un feure geotextile avant de recouvrir l'allée pour
eviter les remontées de terre par les lombrics.
Gérard
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://mesnews.no-ip.com
Olivier 59
2004-02-12 11:04:05 UTC
Je ne reprends pas tous les messages mais remercie, par ordre d'apparition
en scène, Dan, Pascale, Catherine (B) et Gérard (web) pour leurs réponses.

Petit rappel du "problème" de départ : remplacer une allée en bois
(autoclave posé sur parpaings) par quelque chose de relativement "propre"
(accès à la maison) MAIS accueillant pour les racines des plantes alentours
(genre Pieris et rhodos). Donc ça doit être acide, non compacté (malgré
piétinement régulier) et si possible un peu humifère. Ah oui, et pas trop
glissant et ce sans "entretien" (c'est là où j'ai l'impression de demander
la lune).

Donc, l'ardoise (concassée) a l'air chouette, il faut que je me renseigne
chez quelqu'un qui vend ce genre de chose. En plus, c'est beau.

Pour tout dire, cette histoire de géotextile m'embête, je n'aime pas mettre
des "machins" en terre - je passe assez de temps à en enlever ! ;-)) Et si
je décaisse un peu plus ? 40, 50 cm ? Ou que je mets du sable en-dessous ?
Mais le sable c'est souvent calcaire, tout du moins celui qu'on trouve dans
mon coin. Et puis je pense à un truc : en été, ça va être sec de chez sec
(c'est aussi pour ça qu'il faut un peu d'humus avec).

En fait, j'avais envie de poser cette question depuis un petit moment mais
je ne savais pas comment la présenter...
--
Olivier.
Channic
2004-02-12 11:55:57 UTC
Post by Olivier 59
Petit rappel du "problème" de départ : remplacer une allée en bois
(autoclave posé sur parpaings) par quelque chose de relativement
"propre" (accès à la maison) MAIS accueillant pour les racines des
plantes alentours (genre Pieris et rhodos). Donc ça doit être acide,
non compacté (malgré piétinement régulier) et si possible un peu
humifère. Ah oui, et pas trop glissant et ce sans "entretien" (c'est
là où j'ai l'impression de demander la lune).
Tu as pensé à la pouzzolane ?
http://www.plantes-carnivores.com/fiches_techniques/substrats/substrat_pouzzolane.php
--
Channic
Page suivante >
Page 1 sur 7