(trop ancien pour répondre)
Renoncules
edgar
2005-04-16 15:10:25 UTC
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules, pourquoi viennent-elles et surtout comment s'en débarrasser?
merci de vos bons conseils
--
edgar
Vignaud-Saunois
2005-04-16 19:16:42 UTC
"edgar" <***@skynet.be> a écrit dans le message de news:
42612ab3$0$20670
Post by edgar
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules, pourquoi viennent-elles et surtout comment s'en débarrasser?
et oui
c'est la saison
sur les terrains lourds

--
_
amicalement, Arboretum du Chêne-Vert
www.lechenevert.net
et plein d'autres histoires de plantes
Nanette
2005-04-17 16:55:40 UTC
edgar avait écrit
Post by edgar
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules,
oui, sol trop acide

et surtout comment s'en débarrasser?
...avec du (de la?) maerl, ou de la chaux en poudre
ensuite j'ai semé de l'engrais vert, et maintenant je "potage"
--
Na
Olivier59
2005-04-17 17:48:27 UTC
Post by Nanette
edgar avait écrit
Post by edgar
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules,
oui, sol trop acide
Qu'entend-on par renoncule, Ranunculus ficaria ? Parce que si c'est ça,
j'en ai pas mal, y compris dans des portions du jardin où le sol n'est
pas particulièrement acide, voire neutre à un peu alcalin. Là où sont
les plus belles touffes, la terre est tassée, lourde, longue à ressuyer
et presque toujours à l'ombre, mais j'en ai aussi dans des endroits très
meubles, jamais piétinés et riches en humus.
Post by Nanette
Post by edgar
et surtout comment s'en débarrasser?
....avec du (de la?) maerl, ou de la chaux en poudre
Même quand ça pousse au pied d'une azalée ?

Olivier.
Nanette
2005-04-18 07:37:59 UTC
Post by Olivier59
Post by Nanette
edgar avait écrit
Post by edgar
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules,
et surtout comment s'en débarrasser?
....avec du (de la?) maerl, ou de la chaux en poudre
Même quand ça pousse au pied d'une azalée ?
Là, je les enlèverais à la main...en suivant bien le tracé de ses
racines qui sont ?adventives.
--
Na
chuferlu
2005-04-21 22:36:42 UTC
Post by edgar
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules, pourquoi viennent-elles et surtout comment s'en débarrasser?
merci de vos bons conseils
Dans mon cas c'est du a un terrain lourd et acide (pas du tout humide
bien au contraire, coteau sud, terre qui se craquelle)
J'ai arrangé par un chaulage (a base de coquilles d'huitres écrasées),
Tout d'abord elles ont perdu de la vigueur et cette année j'ai vu tout
a l'heure qu'il n'y en avait plus et qu'a la place poussaient des
herbes super grasses bien vertes et épaisses, un peu comme l'orge avant
les graines, les boeufs vont se régaler demain apres la fauche
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://www.mesnews.net
Dan
2005-04-23 23:20:04 UTC
Post by chuferlu
Post by edgar
quelqu'un parmi vous a-il déjà eu une partie de son jardin envahie par des
renoncules, pourquoi viennent-elles et surtout comment s'en débarrasser?
merci de vos bons conseils
Dans mon cas c'est du a un terrain lourd et acide (pas du tout humide
bien au contraire, coteau sud, terre qui se craquelle)
J'ai arrangé par un chaulage (a base de coquilles d'huitres écrasées),
Tout d'abord elles ont perdu de la vigueur et cette année j'ai vu tout
a l'heure qu'il n'y en avait plus et qu'a la place poussaient des
herbes super grasses bien vertes et épaisses, un peu comme l'orge avant
les graines, les boeufs vont se régaler demain apres la fauche
Salut Chuferlu,
Y'a tout un endroit qui est envahi dans le nouveau jardin. En fait il y
avait des fraisiers qu'on n'a pas "entretenu" et laissé voyager, donc la
terre, visiblement acide, n'a plus été travaillée à cet endroit et s'est
tassée et appauvrie. J'hésite sur la marche à suivre : je pensais
laisser les fraisiers tranquilles et les goûter d'abord, puis en
déplacer des sujets vers des cieux meilleurs s'ils ont du goût,
et...
1) soit déraciner tout le bor*el à la sueur de nos fronts
2) soit faucher les renoncules, ne pas m'occuper des racines, aérer le
sol et répandre du compost.
Cette seconde solution convient évidemment bien mieux à ma paresse
naturelle, donc c'est avec intérêt que je relis ton expérience au
calcium. Question : faute d'huîtres, crois-tu que les coquilles
d'escargot feraient l'affaire ? Il y a des spécimens monstrueux dans ce
jardin et beaucoup ont abandonné leur maison. Sinon quoi d'autre à part
les oeufs que je ne consomme pas en quantités monumentales : coquilles
de moules ? Autre chose ?

D'autre part, en dégageant un potager sous le pré on a trouvé quelques
larves de taupins (pas énormément, mais il y en a). Avez-vous des trucs
particuliers et personnels pour détourner leur attention du potager ?
J'ai déjà les conseils de Victor Renaud : apports de lithotame (donc de
calcium), binages réguliers et pièges à la patate (l'ennui c'est que
justement j'en plante des patates, mais pas pour eux). J'ai pas vu de
taupinière, y'a plein d'oiseaux et je ne sais pas encore s'il y a des
hérissons.
Toute expérience bienvenue !
--
Dan

Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
chuferlu
2005-04-24 00:31:18 UTC
Post by Dan
Post by chuferlu
la fauche
Salut Chuferlu,
Y'a tout un endroit qui est envahi dans le nouveau jardin. En fait il y
avait des fraisiers qu'on n'a pas "entretenu" et laissé voyager, donc la
terre, visiblement acide, n'a plus été travaillée à cet endroit et s'est
tassée et appauvrie. J'hésite sur la marche à suivre : je pensais
laisser les fraisiers tranquilles et les goûter d'abord, puis en
déplacer des sujets vers des cieux meilleurs s'ils ont du goût,
et...
Beh c'est une bonne soluition, surtout que c'est pa le moment d
déplacer les fraisiers
J'ai toujours pensé que les renoncules étaient des p^lantes qui
indiquaient un sol trop acide, l'an dernier beaucoup ont mis celà en
doute, n'empêche qu'avec un apport de chaux (vertement déconseillé par
des intervenants qui ne nous fréquentent plus)a base de coquilles de
molusque (dixit l'embalage) ça les a tout d'abord afailblies puis elles
n'ont plus reparu ce printemps.
Post by Dan
1) soit déraciner tout le bor*el à la sueur de nos fronts
Les racines sont solides et rejettent grave!
Post by Dan
2) soit faucher les renoncules, ne pas m'occuper des racines, aérer le
sol et répandre du compost.
elles ont suffisament de réserve pour traverser le mulching ou paillage
ou compostage ou fumage; je le vois au pied de mes fruitiers que je
traite une fois comme ça l'autre comme ci.
Post by Dan
Cette seconde solution convient évidemment bien mieux à ma paresse
naturelle, donc c'est avec intérêt que je relis ton expérience au
calcium. Question : faute d'huîtres, crois-tu que les coquilles
d'escargot feraient l'affaire ? Il y a des spécimens monstrueux dans ce
jardin et beaucoup ont abandonné leur maison. Sinon quoi d'autre à part
les oeufs que je ne consomme pas en quantités monumentales : coquilles
de moules ? Autre chose ?
Beh oui , bien pilées ça devrait faire l'affaire.Et des cendres de bois
aussi a mon avis.
Post by Dan
D'autre part, en dégageant un potager sous le pré on a trouvé quelques
larves de taupins (pas énormément, mais il y en a). Avez-vous des trucs
particuliers et personnels pour détourner leur attention du potager ?
J'ai déjà les conseils de Victor Renaud : apports de lithotame (donc de
calcium), binages réguliers et pièges à la patate (l'ennui c'est que
justement j'en plante des patates, mais pas pour eux). J'ai pas vu de
taupinière, y'a plein d'oiseaux et je ne sais pas encore s'il y a des
hérissons.
Toute expérience bienvenue !
Je connais pas le taupin sous ce nom en tous cas, et a cette heure
avancée de ma cuite, j'ai pas trop envie de chercher ce que c'est mais
si tu parles du lithotame, c'est que mon pépé avait raison, terrain
acide(et dire qu'il avait pas internet et qu'il avait été a l'école que
jusqu'en sixième!!!).Plante pas d'oignon ni de choux en attendant de
tremper ton papier tournesol
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://www.mesnews.net
Dan
2005-04-24 07:56:45 UTC
chuferlu <***@hotmail.com> wrote:

[fraisiers]
Post by chuferlu
Beh c'est une bonne soluition, surtout que c'est pa le moment d
déplacer les fraisiers
Et puis il y a assez à faire sans ça. J'imagine que le bon moment c'est
quand le collectionneur de fraises les vend, c'est-à-dire en automne ?

[renoncules]
Post by chuferlu
J'ai toujours pensé que les renoncules étaient des p^lantes qui
indiquaient un sol trop acide, l'an dernier beaucoup ont mis celà en
doute, n'empêche qu'avec un apport de chaux (vertement déconseillé par
des intervenants qui ne nous fréquentent plus)a base de coquilles de
molusque (dixit l'embalage) ça les a tout d'abord afailblies puis elles
n'ont plus reparu ce printemps.
Donc c'est une poudre de coquilles de mollusques que tu trouves dans le
commerce ? Bonne alternative au lithotame, ça.

[coquilles d'escargots et de moules]
Post by chuferlu
Beh oui , bien pilées ça devrait faire l'affaire.Et des cendres de bois
aussi a mon avis.
Bon, je vais essayer ton système, peut-être déjà en disperser dessus
cette année, même si je ne fais rien de ce coin.

[taupins - vers fil-de-fer]
Post by chuferlu
Post by Dan
D'autre part, en dégageant un potager sous le pré on a trouvé quelques
larves de taupins (pas énormément, mais il y en a). Avez-vous des trucs
particuliers et personnels pour détourner leur attention du potager ?
J'ai déjà les conseils de Victor Renaud : apports de lithotame (donc de
calcium), binages réguliers et pièges à la patate (l'ennui c'est que
justement j'en plante des patates, mais pas pour eux). J'ai pas vu de
taupinière, y'a plein d'oiseaux et je ne sais pas encore s'il y a des
hérissons.
Toute expérience bienvenue !
Je connais pas le taupin sous ce nom en tous cas, et a cette heure
avancée de ma cuite, j'ai pas trop envie de chercher ce que c'est mais
si tu parles du lithotame, c'est que mon pépé avait raison, terrain
acide(et dire qu'il avait pas internet et qu'il avait été a l'école que
jusqu'en sixième!!!).Plante pas d'oignon ni de choux en attendant de
tremper ton papier tournesol
Les terres acides ne leur conviennent pas ? Et le chou Daubenton (chou
perpétuel) ?
--
Dan

Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
Catherine B
2005-04-24 08:21:51 UTC
Post by Dan
je pensais
laisser les fraisiers tranquilles et les goûter d'abord, puis en
déplacer des sujets vers des cieux meilleurs s'ils ont du goût,
goûteuse idée :-)
Post by Dan
1) soit déraciner tout le bor*el à la sueur de nos fronts
2) soit faucher les renoncules, ne pas m'occuper des racines,
Dans les deux cas les renoncules seront toujours là. Leur présence
confirme que nous avons il me semble le même genre de terrain. Ici elles
ne me gênent pas outre mesure mais il faut dire qu'il y en a dans les
parties un peu ombragées de la pelouse mais pas dans les carrés du
potager.

je me pose une question au sujet de la solution de Chuferlu. D'accord le
sol est légèrement acide mais la chaux en modifiant le PH va avoir
aussi une influence sur toutes les autres plantes qui jusqu'ici se
plaisent dans ce genre de terrain. Donc peut-être un remède pire que le
mal ! Toi tu démarres, donc peux-tu sans doute enrichir la partie
réservée au patates... mais ici je préfère ne pas essayer.
Post by Dan
D'autre part, en dégageant un potager sous le pré on a trouvé quelques
larves de taupins (pas énormément, mais il y en a). Avez-vous des
trucs particuliers et personnels pour détourner leur attention du
potager ?
Tout à fait normal, puisque tu dis "sous le pré". La larve de taupin
(ver fil de fer) se nourrit principalement racines de graminées. La
première année tu vas en trouver en retournant la terre et même
peut-être avoir quelques légumes racines rongés. Ensuite leur nombre
devrait diminuer et leurs descendantes se cantonner à la partie restée
en herbe. Au début laisser pour l'imago un tas de vieux bois dans le
coin le plus éloigné du potager.
--
Amicalement,
Catherine B.
http://demons-et-merveilles.club.fr
Dan
2005-04-24 08:55:48 UTC
Post by Catherine B
Dans les deux cas les renoncules seront toujours là. Leur présence
confirme que nous avons il me semble le même genre de terrain. Ici elles
ne me gênent pas outre mesure mais il faut dire qu'il y en a dans les
parties un peu ombragées de la pelouse mais pas dans les carrés du
potager.
je me pose une question au sujet de la solution de Chuferlu. D'accord le
sol est légèrement acide mais la chaux en modifiant le PH va avoir
aussi une influence sur toutes les autres plantes qui jusqu'ici se
plaisent dans ce genre de terrain. Donc peut-être un remède pire que le
mal ! Toi tu démarres, donc peux-tu sans doute enrichir la partie
réservée au patates... mais ici je préfère ne pas essayer.
Là où elles sont elles ne me gênent pas vraiment pour le moment, mais en
fait ça m'embêterait qu'elles continuent leur lente avancée (elles se
propagent très largement par proximité au point qu'il n'y a plus
qu'elles et fraisiers dispersés sur une assez grande surface, et pas
seulement à l'ombre). Je n'ai plus mis le potager à cet endroit, donc
planterai vraisemblablement des ornementales, je crois qu'une fois les
nouvelles plantes en place ça ne sera plus un problème (concurrence, sol
détassé et enrichi,...).
Je vais essayer la solution de Chuferlu à cet endroit et en tenir compte
pour les plantations futures partant du principe que je ne veux pas les
éliminer totalement mais juste freiner leurs ardeurs de conquête.
Post by Catherine B
Post by Dan
D'autre part, en dégageant un potager sous le pré on a trouvé quelques
larves de taupins (pas énormément, mais il y en a). Avez-vous des
trucs particuliers et personnels pour détourner leur attention du
potager ?
Tout à fait normal, puisque tu dis "sous le pré". La larve de taupin
(ver fil de fer) se nourrit principalement racines de graminées. La
première année tu vas en trouver en retournant la terre et même
peut-être avoir quelques légumes racines rongés. Ensuite leur nombre
devrait diminuer et leurs descendantes se cantonner à la partie restée
en herbe. Au début laisser pour l'imago un tas de vieux bois dans le
coin le plus éloigné du potager.
Merci Catherine, ça m'aide bien d'avoir tes précisions : n'y ayant
jamais eu affaire je craignais que leur nombre augmente ou qu'ils se
donnent tous rendez-vous dans le potager.
Vu que la partie pré est en ce moment la partie la plus vaste ils auront
bien assez à manger pour me laisser ma pitance :-)
N'empêche en lisant la littérature de l'inra je m'inquiète un peu pour
tomates, patates et carotes à venir... mais peut-être parlent-ils en cas
de mono-culture ou de culture intensive, on avisera au résultat.

Quand tu parles de tas de vieux bois, faut-il qu'il soit proche du
potager ? Parce qu'il y en a déjà quelques uns mais pas juste à cet
endroit. Les larves se déplacent peu ?
--
Dan

Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
chuferlu
2005-04-24 18:23:11 UTC
. J'imagine que le bon moment c'est
Post by Dan
quand le collectionneur de fraises les vend, c'est-à-dire en automne ?
Septembre chez nous, décembre ici; comme tu dis l'automne
Post by Dan
Donc c'est une poudre de coquilles de mollusques que tu trouves dans le
commerce ? Bonne alternative au lithotame, ça.
Elle provient de las rias bajas (estuaire?), grands producteurs
d'huitre ,de moules te de palourdes, à mon avis ça doit être les rejets
des conserveries, y'a quelqu'un qui a du se dire "tiens et si on s'en
servait?"
Post by Dan
Bon, je vais essayer ton système, peut-être déjà en disperser dessus
cette année, même si je ne fais rien de ce coin.
L'an dernier j'ai disperser a la grosse poignée sur quelques mettres
carrés, elles se sont affaiblies et ont maintenant cédé la place a
d'autres herbes bien grasses et je n'ai rien fait ,j'ai oublié le coin
(et les remontrances frjiennes)
Post by Dan
[taupins - vers fil-de-fer]
Post by chuferlu
Post by Dan
D'autre part, en dégageant un potager sous le pré on a trouvé quelques
larves de taupins (pas énormément, mais il y en a). Avez-vous des trucs
particuliers et personnels pour détourner leur attention du potager ?
J'ai déjà les conseils de Victor Renaud : apports de lithotame (donc de
calcium), binages réguliers et pièges à la patate (l'ennui c'est que
justement j'en plante des patates, mais pas pour eux).
Je connais pas le taupin sous ce nom en tous cas, et a cette heure
avancée de ma cuite, j'ai pas trop envie de chercher ce que c'est mais
si tu parles du lithotame, c'est que mon pépé avait raison, terrain
acide(et dire qu'il avait pas internet et qu'il avait été a l'école que
jusqu'en sixième!!!).Plante pas d'oignon ni de choux en attendant de
tremper ton papier tournesol
Les terres acides ne leur conviennent pas ? Et le chou Daubenton (chou
perpétuel) ?
Scuse j'avais pas lu son autre nom, "fil de fer" lui je le connaissais
;o)
Mais comme j'ai jamais eu de prob avec lui, je peux pas t'aider
Je vais rectifier un peu mon propos, terrain acide ou terrain en manque
de calcium; pour ce que l'on veut en faire car il serait surement
excellent a d'autres fins (cultiver les renoncules par exple :-) )
Et que les choux et les oignons apprécient toujours un apport de
calcium (dans ce cas j'utilise plutôt de la cendre de bois, direct dans
le sillon.

tiens je te cite Abert Cauchin dans les cahiers du jardinage, la
culture de l'oignon, Nature et progres:"l'oignon craint les sols acides
pauvres en chaux.....Il ne donne que peu de résultats si le PH est
inférieur a 5.8, dans ce cas , des chaulages sont nécessaires....", il
dit plus loin qu'en cas de terrains lourds il ne faudrait pas dscendre
sous 6.8car certains éléments essentiels ne pourraient être mobilisés
(il ne les cite pas).
pour le choux perpétuel ça doit être a mon avis la mêmme chose.En tous
cas en terrain acide (par exple a cause de sfeuilles de chataigner)
leur culture ne donne rien grand chose, si c'est pas les mouches
blanches ,ce sont les larves dans le pied, les pierides et les
gastéropodes qui profitent de leur faiblesse.ils pomment mal, les
rikikis de choux fleurs gros comme mon poing etc
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://www.mesnews.net
chuferlu
2005-04-24 18:38:05 UTC
Post by Catherine B
je me pose une question au sujet de la solution de Chuferlu. D'accord le
sol est légèrement acide mais la chaux en modifiant le PH va avoir
aussi une influence sur toutes les autres plantes qui jusqu'ici se
plaisent dans ce genre de terrain
Dans mon cas, c'était des m² de renoncules et rien que de renoncules,
dans le "verger potager" que j'ai.Elles étaient énormes (une bonne
vingtaine de cm) et étouffaient le reste. C'est dommage que je ne
parvienne plus a extraire les photos de mon sour d'appareil, sinon tu
verrais que le terrain s'est plutôt amélioré.
En fait personne d'autre n'en aurait entendu parlé (cf un fil de l'an
passé) mais c'est ce que l'on m'a toujours dit dans la famille.Il est
vrai aussi que nous sommes plus potager, quoique il y'a toujours une
partie pour l'agrément et de plus en plus au fur et a mesure que les
carences économiques disparaissaient
Yiens en voilà une partie il y'a un an :http://cjoint.com/?eyuGEnRgYP
Et une autre un nou deux mois apres les coquilles:
http://cjoint.com/?eyuHslU4d3
Et maintenat y'en a pratiquement plus, les artichaux et pommiers ne
s"en plaignent pas et y'a pas que de l'herbe qui a pris la place en
douceur, si je me souviens y'avait du trefle, des pissenlits , un
bouillon blanc et quelques autres trucs, le tout étant devenu de l'or
brun :-) beh ouais j'ai fauché et mes grosses bêbêttes ont appréciés
(par contre les renoncules, ils y touchent pas tant qu'elles ont pas
séché, une toxine volatile..
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://www.mesnews.net
Catherine B
2005-04-24 21:31:31 UTC
Post by Dan
Post by Catherine B
Au début laisser pour l'imago un tas de vieux bois
dans le coin le plus éloigné du potager.
Quand tu parles de tas de vieux bois, faut-il qu'il soit proche du
potager ? Parce qu'il y en a déjà quelques uns mais pas juste à cet
endroit. Les larves se déplacent peu ?
Pas proche, éloigné ;-) les coléoptères adultes se déplacent bien
évidemment mais leurs larves moins tout de même alors pour tous ceux qui
pondent dans le vieux bois où à coté mieux vaut éloigner le tas, les
vieilles souches... du potager.
--
Amicalement,
Catherine B.
http://demons-et-merveilles.club.fr
Catherine B
2005-04-24 21:31:32 UTC
Post by chuferlu
Dans mon cas, c'était des m² de renoncules et rien que de renoncules,
dans le "verger potager" que j'ai.Elles étaient énormes (une bonne
vingtaine de cm) et étouffaient le reste. Et maintenat y'en a
pratiquement plus, les artichaux et pommiers ne
s"en plaignent pas et y'a pas que de l'herbe qui a pris la place en
douceur, si je me souviens y'avait du trefle, des pissenlits , un
bouillon blanc et quelques autres trucs, le tout étant devenu de l'or
brun :-)
Ça vaut le coup de faire l'expérience, délimiter un carré et tester, si
ces coquilles broyées sont en vente par ici.
--
Amicalement,
Catherine B.
http://demons-et-merveilles.club.fr
Dan
2005-04-24 21:39:50 UTC
Post by Catherine B
Post by Dan
Post by Catherine B
Au début laisser pour l'imago un tas de vieux bois
dans le coin le plus éloigné du potager.
Quand tu parles de tas de vieux bois, faut-il qu'il soit proche du
potager ? Parce qu'il y en a déjà quelques uns mais pas juste à cet
endroit. Les larves se déplacent peu ?
Pas proche, éloigné ;-) les coléoptères adultes se déplacent bien
évidemment mais leurs larves moins tout de même alors pour tous ceux qui
pondent dans le vieux bois où à coté mieux vaut éloigner le tas, les
vieilles souches... du potager.
D'accord, il y avait deux lectures à ta phrase et j'avais fait la
mauvaise en pensant coin du potager éloigné au lieu de coin du jardin
éloigné du potager. Alors ça va, il y a juste un morceau de tronc couché
pas très loin, mais tous les tas et arbres morts sont assez loin.
Merci encore de tes conseils.
--
Dan

Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
chuferlu
2005-04-24 21:53:46 UTC
Ça vaut le coup de faire l'expérience, délimiter un carré et tester, si ces
coquilles broyées sont en vente par ici.
Sinon va falloir que tu viennes par ici :-)
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://www.mesnews.net