Discussion:
Choix arbustes pour petite haie
(trop ancien pour répondre)
France D.
2009-01-31 11:54:27 UTC
Bonjour,

Nous désirons installer une petite haie de séparation entre 2 logements
dans une même propriété afin d'obtenir un brise vue. La longueur à
prévoir est de 3,50 m.

Les caractéristiques que nous souhaitons sont les suivantes :

- Feuilles non caduques
- Plein soleil à partir de 11 heures jusqu'à la fin de la journée
- Pas de fruits toxiques (cause petits enfants)
- Pas de haie défensive (cause petits enfants)
- Hauteur d'environ 2 m au bout de 2 ans de plantation (nous pensons
acheter des arbustes déjà assez hauts --> env. 1 m)
- Aspect touffu mais arbuste pas trop épais quand même
- Si possible, feuilles colorées et pas seulement vertes en fonction de
la saison
- Zone région parisienne 92 Sud
- Plutôt rustique

Nous pensons créer une longue jardinière en parpaings de 3,50 m parce
que pour avoir des bacs assez grands, ils sont très onéreux. Cette
solution nous paraît intéressante également parce que cela ferait comme
un petit muret.

J'avais pensé à des bambous mais ma fille n'aime pas trop.

Merci d'avance pour vos très bons conseils.

Cordialement,

Françoise
Laurent Ginarouge
2009-01-31 12:21:31 UTC
Post by France D.
Bonjour,
Nous désirons installer une petite haie de séparation entre 2 logements
dans une même propriété afin d'obtenir un brise vue. La longueur à
prévoir est de 3,50 m.
- Feuilles non caduques
- Plein soleil à partir de 11 heures jusqu'à la fin de la journée
- Pas de fruits toxiques (cause petits enfants)
- Pas de haie défensive (cause petits enfants)
- Hauteur d'environ 2 m au bout de 2 ans de plantation (nous pensons
acheter des arbustes déjà assez hauts --> env. 1 m)
- Aspect touffu mais arbuste pas trop épais quand même
- Si possible, feuilles colorées et pas seulement vertes en fonction de
la saison
- Zone région parisienne 92 Sud
- Plutôt rustique
Nous pensons créer une longue jardinière en parpaings de 3,50 m parce
que pour avoir des bacs assez grands, ils sont très onéreux. Cette
solution nous paraît intéressante également parce que cela ferait comme
un petit muret.
J'avais pensé à des bambous mais ma fille n'aime pas trop.
Merci d'avance pour vos très bons conseils.
Cordialement,
Pour la taille d'entretien côté voisin, qui s'en occupera ? Le voisin
lui-même s'il est de bonne composition, te laissera-t'il l'accès de son
côté pour le faire ou ... ?
Prévoir le cas échéant de laisser 50 cm minimum pour passer derrière
tout en restant chez toi, ça veut dire planter à un mètre de la clôture
pour une haie qui s'étendra jusqu'à 1,50 m de la limite séparative.

Pour les plants de 1m de haut c'est pas forcément un bon plan. De petits
sujets seront vite à la hauteur.

Pour le choix, c'est vaste, cotoneasters, photinias, eleagnus, buis,
troènes, viburnum persistants, céanothes persistants ...

Quatre plans suffiront pour la longueur citée.

Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste à
ton goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui dépasse de
chez un voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja" ;-), puis mise
en terre directement et hop souvent ça marche bien encore à cette époque.
--
Denis
In science, beauty. In beauty, science. Daily.
http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
Michel HONORE
2009-01-31 12:43:56 UTC
Laurent Ginarouge à l'adresse 78.225.223.130 et dont l'identifiant est
Post by Laurent Ginarouge
Post by France D.
Bonjour,
Nous désirons installer une petite haie de séparation entre 2 logements
dans une même propriété afin d'obtenir un brise vue. La longueur à prévoir
est de 3,50 m.
- Feuilles non caduques
- Plein soleil à partir de 11 heures jusqu'à la fin de la journée
- Pas de fruits toxiques (cause petits enfants)
- Pas de haie défensive (cause petits enfants)
- Hauteur d'environ 2 m au bout de 2 ans de plantation (nous pensons
acheter des arbustes déjà assez hauts --> env. 1 m)
- Aspect touffu mais arbuste pas trop épais quand même
- Si possible, feuilles colorées et pas seulement vertes en fonction de la
saison
- Zone région parisienne 92 Sud
- Plutôt rustique
Nous pensons créer une longue jardinière en parpaings de 3,50 m parce que
pour avoir des bacs assez grands, ils sont très onéreux. Cette solution
nous paraît intéressante également parce que cela ferait comme un petit
muret.
J'avais pensé à des bambous mais ma fille n'aime pas trop.
Merci d'avance pour vos très bons conseils.
Cordialement,
Pour la taille d'entretien côté voisin, qui s'en occupera ? Le voisin
lui-même s'il est de bonne composition, te laissera-t'il l'accès de son côté
pour le faire ou ... ?
Prévoir le cas échéant de laisser 50 cm minimum pour passer derrière tout en
restant chez toi, ça veut dire planter à un mètre de la clôture pour une haie
qui s'étendra jusqu'à 1,50 m de la limite séparative.
La dame a dit que c'était une séparation sur la même propriété...
Donc, à priori, son voisin, c'est elle.
Post by Laurent Ginarouge
Pour les plants de 1m de haut c'est pas forcément un bon plan. De petits
sujets seront vite à la hauteur.
D'autant qu'en plantant des sujets jeunes il y aura la place pour
mettre des annuelles hautes qui feront écran les premières années.
Post by Laurent Ginarouge
Pour le choix, c'est vaste, cotoneasters, photinias, eleagnus, buis, troènes,
viburnum persistants, céanothes persistants ...
Abelia floribunda et A. grandiflora, si le lieu est assez abrité
Post by Laurent Ginarouge
Quatre plans suffiront pour la longueur citée.
Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste à ton
goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui dépasse de chez un
voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja" ;-), puis mise en terre
directement et hop souvent ça marche bien encore à cette époque.
Ouais, mais 2 m en deux ans à partir de bouture, même la p@@@@n de
laurine n'y parvient pas.

Question sur le bac en parpaings : est-ce qu'il communiquera avec la
terre en partie basse ? Quel sera son volume ?
--
Michel 59
France D.
2009-01-31 22:42:31 UTC
Michel HONORE a écrit :

Bonsoir,
Post by Michel HONORE
La dame a dit que c'était une séparation sur la même propriété...
Donc, à priori, son voisin, c'est elle.
Ah ça fait plaisir que tu m'aies bien lue. :-)) Le voisin c'est bien
moi, enfin la voisine.
Post by Michel HONORE
D'autant qu'en plantant des sujets jeunes il y aura la place pour mettre
des annuelles hautes qui feront écran les premières années.
Post by Laurent Ginarouge
Pour le choix, c'est vaste, cotoneasters, photinias, eleagnus, buis,
troènes, viburnum persistants, céanothes persistants ...
Je prends note et je vais regarder dans mon dico. C'est une bonne idée
de rajouter des annuelles en attendant le croissance des arbustes.
Post by Michel HONORE
Abelia floribunda et A. grandiflora, si le lieu est assez abrité
Post by Laurent Ginarouge
Quatre plans suffiront pour la longueur citée.
C'est le nombre auquel j'ai pensé.
Post by Michel HONORE
Post by Laurent Ginarouge
Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste
à ton goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui
dépasse de chez un voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja"
;-), puis mise en terre directement et hop souvent ça marche bien
encore à cette époque.
laurine n'y parvient pas.
Si c'est possible, je vais chercher à acheter des arbustes déjà bien
grands et donc y mettre le prix.
Post by Michel HONORE
Question sur le bac en parpaings : est-ce qu'il communiquera avec la
terre en partie basse ? Quel sera son volume ?
Et bien non justement, pas de terre dans le fond. C'est impossible parce
ce bac doit être obligatoirement construit sur une partie de terrasse
cimentée. Nous n'avons pas le choix. J'imagine faire la jardinière assez
haute et large de façon à ce qu'il y ait le maximum de terre et tous les
ans, je rajouterai de la terre neuve comme pour n'importe plante en pot.
Je prévoie également des drains pour que de l'eau ne stagne pas dans le
fond.

Françoise
Marc Antoine Blucas
2009-01-31 23:21:50 UTC
Je prends note et je vais regarder dans mon dico. C'est une bonne idée de
rajouter des annuelles en attendant le croissance des arbustes.
Bonsoir France, dans un cas comme celui-là, je laisserais tomber les
arbustes et j'installerais plutôt des grandes plantes vivaces comme des
graminées. En général les plus grandes ne sont pas persistantes, mais
elles restent esthétiques en hiver.
--
Marc
Michel HONORE
2009-01-31 23:49:56 UTC
Marc Antoine Blucas à l'adresse 84.98.204.12 et dont l'identifiant est
Je prends note et je vais regarder dans mon dico. C'est une bonne idée de
rajouter des annuelles en attendant le croissance des arbustes.
Bonsoir France, dans un cas comme celui-là, je laisserais tomber les arbustes
et j'installerais plutôt des grandes plantes vivaces comme des graminées. En
général les plus grandes ne sont pas persistantes, mais elles restent
esthétiques en hiver.
Ah, je croyais qu'on disait "poacées" !?!
Nan Patapé.
Si ça continue, on va en revenir aux bambous...

Et pour être sérieux, même si les grami... poacées meurent en hiver, il
est effectivement possible de laisser les tiges mortes en place.
Mais il est clair qu'on n'atteint pas 2 m

Tiens, un arbuste qui pousse vite, avec un bon volume, et qui a peu de
besoins : le millepertuis.
--
Michel 59
Marc Antoine Blucas
2009-02-01 11:41:38 UTC
Post by Michel HONORE
Ah, je croyais qu'on disait "poacées" !?!
Nan Patapé.
Je dis les deux.
Post by Michel HONORE
Si ça continue, on va en revenir aux bambous...
Pas vraiment pareil non plus : Les bambous il faut les contenir, et à
l'inverse, trop contenus ils ne sont pas beaux.
Post by Michel HONORE
Et pour être sérieux, même si les grami... poacées meurent en hiver, il est
effectivement possible de laisser les tiges mortes en place.
Mais il est clair qu'on n'atteint pas 2 m
Avec des grands miscanthus on en est pas loin je pense ?
Post by Michel HONORE
Tiens, un arbuste qui pousse vite, avec un bon volume, et qui a peu de
besoins : le millepertuis.
Oui mais un millepertuis de 2m, ça fait combien en largeur ?
--
Marc
Michel HONORE
2009-02-01 11:56:26 UTC
Marc Antoine Blucas à l'adresse 84.98.204.12 et dont l'identifiant est
Post by Marc Antoine Blucas
Post by Michel HONORE
Tiens, un arbuste qui pousse vite, avec un bon volume, et qui a peu de
besoins : le millepertuis.
Oui mais un millepertuis de 2m, ça fait combien en largeur ?
Ça dépend de ton sécateur.
--
Michel 59
Marc Antoine Blucas
2009-02-01 14:16:59 UTC
Post by Michel HONORE
Post by Marc Antoine Blucas
Oui mais un millepertuis de 2m, ça fait combien en largeur ?
Ça dépend de ton sécateur.
Certes, comme toujours. Mais comme toujours aussi, le coté esthétique
après c'est un autre problème ! Je voulais juste dire que je ne suis
pas sur que le millepertuis soit forcément adapté pour une haie comme
ici dans la mesure où les millepertuis arbustifs sont quasiment deux
fois plus larges que hauts.
--
Marc
Michel HONORE
2009-02-01 14:58:19 UTC
Marc Antoine Blucas à l'adresse 84.98.204.12 et dont l'identifiant est
Post by Michel HONORE
Post by Marc Antoine Blucas
Oui mais un millepertuis de 2m, ça fait combien en largeur ?
Ça dépend de ton sécateur.
Certes, comme toujours. Mais comme toujours aussi, le coté esthétique après
c'est un autre problème ! Je voulais juste dire que je ne suis pas sur que le
millepertuis soit forcément adapté pour une haie comme ici dans la mesure où
les millepertuis arbustifs sont quasiment deux fois plus larges que hauts.
Je me doutais bien que la solution sécateur ne te plairait pas ;-)
Il y a quand un avantage avec le millepertuis, c'est que la repousse
garde une élégance (légèreté ?) naturelle, au contraire d'autres
arbustes qui ressemblent à des hérissons. Et les feuilles prennent de
si belles colorations en ce moment.
--
Michel 59
Michel HONORE
2009-01-31 23:22:38 UTC
France D. à l'adresse 85.68.45.57 et dont l'identifiant est
Post by France D.
Bonsoir,
Post by Michel HONORE
La dame a dit que c'était une séparation sur la même propriété...
Donc, à priori, son voisin, c'est elle.
Ah ça fait plaisir que tu m'aies bien lue. :-)) Le voisin c'est bien moi,
enfin la voisine.
Post by Michel HONORE
D'autant qu'en plantant des sujets jeunes il y aura la place pour mettre
des annuelles hautes qui feront écran les premières années.
Post by Laurent Ginarouge
Pour le choix, c'est vaste, cotoneasters, photinias, eleagnus, buis,
troènes, viburnum persistants, céanothes persistants ...
Je prends note et je vais regarder dans mon dico.
En gardant à l'idée de varier la végétation et de prendre plusieurs
espèces. Comme ça, si l'un attrape une maladie spécifique, il restera
les autres
Post by France D.
C'est une bonne idée de
rajouter des annuelles en attendant le croissance des arbustes.
Oui, en toute modestie, c'est une super bonne idée ;o)
Même que quelquefois, on y prend goût et qu'on enlève les arbustes pour
laisser plus de place aux annuelles.
Post by France D.
Post by Michel HONORE
Abelia floribunda et A. grandiflora, si le lieu est assez abrité
Post by Laurent Ginarouge
Quatre plans suffiront pour la longueur citée.
C'est le nombre auquel j'ai pensé.
Post by Michel HONORE
Post by Laurent Ginarouge
Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste à
ton goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui dépasse de
chez un voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja" ;-), puis mise en
terre directement et hop souvent ça marche bien encore à cette époque.
n'y parvient pas.
Si c'est possible, je vais chercher à acheter des arbustes déjà bien grands
et donc y mettre le prix.
Aie !
Arbustes bien grands qu'on achète, c'est forcément des arbustes qui
sont depuis longtemps dans un pot trop petit. Donc des racines
atrophiées, voir chignonnées. Et donc un arbuste qui va mal démarrer
lorsqu'il sera dans son emplament définitif.
Il suffit de penser aux bonsais : maintenus dans un pot trop petit pour
eux, ils restent petits et se dévelopent de manière anormale.
Plus un arbuste est acheté grand, moins il reprend sa croissance vite
Post by France D.
Post by Michel HONORE
Question sur le bac en parpaings : est-ce qu'il communiquera avec la terre
en partie basse ? Quel sera son volume ?
Et bien non justement, pas de terre dans le fond. C'est impossible parce ce
bac doit être obligatoirement construit sur une partie de terrasse cimentée.
Nous n'avons pas le choix. J'imagine faire la jardinière assez haute et large
de façon à ce qu'il y ait le maximum de terre et tous les ans, je rajouterai
de la terre neuve comme pour n'importe plante en pot. Je prévoie également
des drains pour que de l'eau ne stagne pas dans le fond.
Aïe !
(oui, je sais, je me répète.)
Un arbuste persistant demande à peu prés autant de volume dessus que
dessous. Surtout s'il a une croissance rapide. (retour à l'image du
bonsai)
Qui dit milieu fermé dit contraintes d'arrosage et d'engraissage.
L'apport de terre neuve ne suffira pas. Au delà de 4 à 5 ans, il faudra
passer à des substances ajoutées. Comme pour toute plante en milieu
fermé.
Penser aussi à la protection de ce milieu fermé, entre-autres le fond
du bac, donc, la terrasse cimentée, qui risque de souffrir très
rapidement du contact avec la terre et des racines.

Sinon, il y a aussi le bac avec des claustras très aérés et des plantes
grimpantes (lierres, chevrefeuilles).
Moins de besoins que les arbustes, plus facilement limités, croissance
*très* rapide et obturation immédiate.
C'est une option qui se défend.
--
Michel 59
Laurent Ginarouge
2009-02-01 07:25:23 UTC
Post by Michel HONORE
Sinon, il y a aussi le bac avec des claustras très aérés et des plantes
grimpantes (lierres, chevrefeuilles).
Moins de besoins que les arbustes, plus facilement limités, croissance
*très* rapide et obturation immédiate.
C'est une option qui se défend.
Et que je défends aussi ;-)
Dans ce cas de figure, ça me semble même être la meilleure idée qui soit.
On pourra y mélanger bien plus que quatre plantes.
--
Denis
In science, beauty. In beauty, science. Daily.
http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
Marc Antoine Blucas
2009-02-01 11:43:40 UTC
Post by Michel HONORE
Sinon, il y a aussi le bac avec des claustras très aérés et des plantes
grimpantes (lierres, chevrefeuilles).
Moins de besoins que les arbustes, plus facilement limités, croissance *très*
rapide et obturation immédiate.
C'est une option qui se défend.
Pas mal en effet ! ;-)
Et là aussi, on pourra y ajouter quelques grimpantes annuelles si on
veut davantage de couleurs en été.
--
Marc
Michel HONORE
2009-02-01 12:03:26 UTC
Marc Antoine Blucas à l'adresse 84.98.204.12 et dont l'identifiant est
Post by Marc Antoine Blucas
Post by Michel HONORE
Sinon, il y a aussi le bac avec des claustras très aérés et des plantes
grimpantes (lierres, chevrefeuilles).
Moins de besoins que les arbustes, plus facilement limités, croissance
*très* rapide et obturation immédiate.
C'est une option qui se défend.
Pas mal en effet ! ;-)
Et là aussi, on pourra y ajouter quelques grimpantes annuelles si on veut
davantage de couleurs en été.
et puis des couvre-sol, des petits arbustes retombants et une
poacée/graminée dans un coin.
Tu va voir qu'à la place d'une haie dans un bac, France D va réaliser
une vrai composition fleurie qui sera un coupe-vue efficace été comme
hiver.

Mais il ne faut pas lésiner sur la fixation des claustras. Dans le SO,
les miens, installés début janvier, sont par terre en miettes. J'ai du
petit-bois pour allumer le feu, mais ça fait du petit-bois cher...
--
Michel 59
France D.
2009-02-01 22:04:09 UTC
Michel HONORE a écrit :

Bonsoir,
Post by France D.
Si c'est possible, je vais chercher à acheter des arbustes déjà bien
grands et donc y mettre le prix.
Aie !
Arbustes bien grands qu'on achète, c'est forcément des arbustes qui sont
depuis longtemps dans un pot trop petit. Donc des racines atrophiées,
voir chignonnées. Et donc un arbuste qui va mal démarrer lorsqu'il sera
dans son emplament définitif.
Il suffit de penser aux bonsais : maintenus dans un pot trop petit pour
eux, ils restent petits et se dévelopent de manière anormale.
Plus un arbuste est acheté grand, moins il reprend sa croissance vite
C'est un argument dont il faudra que je tienne compte. Cela doit
dépendre également du pépiniériste s'il a du débit dans ses ventes. Par
ex, j'ai acheté il y a 2 ans 1/2 au "Jardin du Pic Vert" un bambou
Fargesia Rufa qui faisait déjà 1 m de hauteur et qui était en excellent
état dans son pot de vente.
Aïe !
(oui, je sais, je me répète.)
Un arbuste persistant demande à peu prés autant de volume dessus que
dessous. Surtout s'il a une croissance rapide. (retour à l'image du bonsai)
Qui dit milieu fermé dit contraintes d'arrosage et d'engraissage.
L'apport de terre neuve ne suffira pas. Au delà de 4 à 5 ans, il faudra
passer à des substances ajoutées. Comme pour toute plante en milieu fermé.
Penser aussi à la protection de ce milieu fermé, entre-autres le fond du
bac, donc, la terrasse cimentée, qui risque de souffrir très rapidement
du contact avec la terre et des racines.
Oui je sais, ce n'est pas terrible comme solution surtout si tu dis que
la terrasse cimentée va certainement s'abîmer. Nous qui pensions que
cela pourrait être réversible ....
Sinon, il y a aussi le bac avec des claustras très aérés et des plantes
grimpantes (lierres, chevrefeuilles).
Moins de besoins que les arbustes, plus facilement limités, croissance
*très* rapide et obturation immédiate.
C'est une option qui se défend.
J'y avais pensé mais il y a le coût de ces bacs qui est assez cher
d'autant qu'il faudra en acheter 2 ou 3 suivant leurs dimensions. (J'ai
regardé ça en GSB Cas....a). Mais c'est aussi une idée à étudier quand
même.

Je profite de cette réponse pour vous remercier tous d'une façon
générale pour vos conseils.

Françoise
Marc Antoine Blucas
2009-02-01 22:25:50 UTC
Arbustes bien grands qu'on achète, c'est forcément des arbustes qui sont
depuis longtemps dans un pot trop petit. Donc des racines atrophiées, voir
chignonnées. Et donc un arbuste qui va mal démarrer lorsqu'il sera dans son
emplacement définitif.
C'est un argument dont il faudra que je tienne compte. Cela doit dépendre
également du pépiniériste s'il a du débit dans ses ventes. Par ex, j'ai
acheté il y a 2 ans 1/2 au "Jardin du Pic Vert" un bambou Fargesia Rufa qui
faisait déjà 1 m de hauteur et qui était en excellent état dans son pot de
vente.
C'est vrai que cela dépend. Mais les bambous ce ne sont pas des
arbustes, donc c'est différent ;-)
--
Marc
France D.
2009-02-02 22:44:02 UTC
Post by France D.
C'est un argument dont il faudra que je tienne compte. Cela doit
dépendre également du pépiniériste s'il a du débit dans ses ventes.
Par ex, j'ai acheté il y a 2 ans 1/2 au "Jardin du Pic Vert" un bambou
Fargesia Rufa qui faisait déjà 1 m de hauteur et qui était en
excellent état dans son pot de vente.
C'est vrai que cela dépend. Mais les bambous ce ne sont pas des pas des arbustes, donc c'est différent ;-)
Certes mais ce que je voulais dire, c'est que l'état de la motte dépend
du sérieux du pépiniériste.

Françoise

Michel HONORE
2009-02-02 00:15:21 UTC
France D. à l'adresse 85.68.45.57 et dont l'identifiant est
Penser aussi à la protection de ce milieu fermé, entre-autres le fond du
bac, donc, la terrasse cimentée, qui risque de souffrir très rapidement du
contact avec la terre et des racines.
Oui je sais, ce n'est pas terrible comme solution surtout si tu dis que la
terrasse cimentée va certainement s'abîmer. Nous qui pensions que cela
pourrait être réversible ....
Il y a une solution : mettre du liner sur le sol et construire dessus.
Il faudra ferailler les murets pour que ça tienne bien, mais le sol
sera préservé.
M'enfin, du béton, ça doit quand même respirer pour garder ses qualités
Sinon, il y a aussi le bac avec des claustras très aérés et des plantes
grimpantes (lierres, chevrefeuilles).
Moins de besoins que les arbustes, plus facilement limités, croissance
*très* rapide et obturation immédiate.
C'est une option qui se défend.
J'y avais pensé mais il y a le coût de ces bacs qui est assez cher d'autant
qu'il faudra en acheter 2 ou 3 suivant leurs dimensions. (J'ai regardé ça en
GSB Cas....a). Mais c'est aussi une idée à étudier quand même.
D'autant que des grimpantes demandent souvent moins de terre que les
arbustes, donc, bacs plus petits, voire plusieurs pots alignés.
Personnellement, j'ai un lierre et un chévrefeuille qui poussent dans
un espace de 20 cm de large, 50 cm de long et 30 cm de profondeur. Et
le chévrefeuille était là depuis 20 ans, jusqu'à ce que ma voisine
l'arrose d'eau de javel (un accident). J'ai tout coupé au pied, et en
une saison, il couvre une surface de 3mx2m.
--
Michel 59
France D.
2009-02-02 22:40:51 UTC
Michel HONORE a écrit :

Bonsoir,
Post by Michel HONORE
Post by France D.
Oui je sais, ce n'est pas terrible comme solution surtout si tu dis
que la terrasse cimentée va certainement s'abîmer. Nous qui pensions
que cela pourrait être réversible ....
Il y a une solution : mettre du liner sur le sol et construire dessus.
Il faudra ferailler les murets pour que ça tienne bien, mais le sol sera
préservé.
M'enfin, du béton, ça doit quand même respirer pour garder ses qualités
Comme ça, c'est carrément de la grosse maçonnerie. ;-)
Post by Michel HONORE
Post by France D.
J'y avais pensé mais il y a le coût de ces bacs qui est assez cher
d'autant qu'il faudra en acheter 2 ou 3 suivant leurs dimensions.
(J'ai regardé ça en GSB Cas....a). Mais c'est aussi une idée à étudier
quand même.
D'autant que des grimpantes demandent souvent moins de terre que les
arbustes, donc, bacs plus petits, voire plusieurs pots alignés.
Personnellement, j'ai un lierre et un chévrefeuille qui poussent dans un
espace de 20 cm de large, 50 cm de long et 30 cm de profondeur. Et le
chévrefeuille était là depuis 20 ans, jusqu'à ce que ma voisine l'arrose
d'eau de javel (un accident). J'ai tout coupé au pied, et en une saison,
il couvre une surface de 3mx2m.
C'est sans doute la meilleure solution au niveau quantité de terre par
rapport aux plantes. Je vais faire suivre à ma fille tout ce que vous
m'avez conseillé et nous pourrons prendre une décision. De toute façon,
nous avons le temps d'y penser en attendant que le printemps arrive.
Pour le moment, nous sommes dans la neige.

Françoise
omegaleealpha
2009-02-01 08:37:40 UTC
Post by Michel HONORE
Post by Laurent Ginarouge
Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste
à ton goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui
dépasse de chez un voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja"
;-), puis mise en terre directement et hop souvent ça marche bien
encore à cette époque.
laurine n'y parvient pas.
Les lavatères arbustives, bien que ne remplissant que partiellement le
"cahier des charges", y parviennent dans les milieux les plus ingrats.

Matthieu
Michel HONORE
2009-02-01 09:21:24 UTC
omegaleealpha à l'adresse 193.248.115.226 et dont l'identifiant est
Post by omegaleealpha
Post by Michel HONORE
Post by Laurent Ginarouge
Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste à
ton goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui dépasse de
chez un voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja" ;-), puis mise en
terre directement et hop souvent ça marche bien encore à cette époque.
n'y parvient pas.
Les lavatères arbustives, bien que ne remplissant que partiellement le
"cahier des charges", y parviennent dans les milieux les plus ingrats.
On ne dit pas "lavatères", on dit "est-ce que vous pouvez nettoyer le
sol ?". rofl
Sinon, c'est vrai qu'en tapant dans les semi-persistants, on agrandit
le choix.
--
Michel 59
chuferlu
2009-01-31 18:49:53 UTC
Post by Laurent Ginarouge
Pour les plants de 1m de haut c'est pas forcément un bon plan. De petits
sujets seront vite à la hauteur.
Tout a fait, ils rattraperont vite ceux que tu aurais plantés plus
grands ,qui reprendraient moins bien.
Post by Laurent Ginarouge
Pour le choix, c'est vaste, cotoneasters, photinias, eleagnus, buis,
troènes, viburnum persistants, céanothes persistants ...
J'ajouterais charme,aucuba fusain, (panachés ces duex là)le houx,
choysia, camelia, rhododdndrons, mais ça pousse pas vite les quatre
derniers
Post by Laurent Ginarouge
Quatre plans suffiront pour la longueur citée.
Oui, mais ça ne sera pas touffu dans deux ans
Post by Laurent Ginarouge
Tu peux tenter les boutures. Si en te promenant tu trouves un arbuste à
ton goût. Une branche prélevée dans un massif publique ou qui dépasse de
chez un voisin, prélèvement "Ni vu ni connu façon ninja" ;-), puis mise
en terre directement et hop souvent ça marche bien encore à cette époque.
Oui ça marche bien mais ça va a l"encontre de la rapidité qu'elle
désire

Une autre solution possible serait peut-être de planter 4-5 plantes,
que Laurent cite, et entre elles des plantes qui resteraient plus
basses.
Et ne pas oublier ce que dis Michel, les premières années, le temps
que les plantes démarrent, semer ou repiquer des annuelles ou des bi-
anneuelles, ça meublera et ne laissera pas le sol a nu, et étouffera
les indésirables.
Ça serait mieux si il y'avait la terre sous les bacs en parpaings
Christine
2009-02-01 11:20:08 UTC
Post by chuferlu
Post by Laurent Ginarouge
Pour le choix, c'est vaste, cotoneasters, photinias, eleagnus, buis,
troènes, viburnum persistants, céanothes persistants ...
J'ajouterais charme,aucuba fusain, (panachés ces duex là)le houx,
choysia, camelia, rhododdndrons, mais ça pousse pas vite les quatre
derniers
Dans son message, elle dit plein soleil de 11h ou coucher alors pour le
camélia et le rhodo je ne pense pas que la situation soit idéale.

Sinon le Nandina domestica reste très joli en hiver avec ses baies
rouges et pousse très lentement, il existe aussi le "Firepower" qui est
plus bas et qui a de belles couleurs tout l'hiver (sauf aujourd'hui car
ils sont sous la neige ;o)).

Dans l'encyclo, sous "fiches générales" et "Haie", tu as un descriptif
de beaucoup d'arbustes persistants de moins de 2 mètres :

http://nature.jardin.free.fr/

Christine
--
Christine
France D.
2009-02-01 22:11:07 UTC
Post by Christine
Dans son message, elle dit plein soleil de 11h ou coucher alors pour le
camélia et le rhodo je ne pense pas que la situation soit idéale.
Sinon le Nandina domestica reste très joli en hiver avec ses baies
rouges et pousse très lentement, il existe aussi le "Firepower" qui est
plus bas et qui a de belles couleurs tout l'hiver (sauf aujourd'hui car
ils sont sous la neige ;o)).
Dans l'encyclo, sous "fiches générales" et "Haie", tu as un descriptif
http://nature.jardin.free.fr/
Je prends note de tout ça. Je prépare un petit dossier pour le moment
parce que c'est plus compliqué que ce que je pouvais penser au départ.

Françoise