Discussion:
Racines du murier plantane
(trop ancien pour répondre)
f***@yahoo.fr
2005-09-19 15:26:11 UTC
Bonjour,

Nous avons un mûrier platane dans notre petit jardin. Afin d'agrandir
la surface plane de notre terrain, nous souhaiterions creuser dans la
bute, mais j'ai déjà rencontré deux racines de notre mûrier
(épaisseur entre 5 et 10 cm) et cela a environ 2 mètres de l'arbre. Y
a t il un risque de couper ces racines? Et si j'en rencontre une
troisième ?

Merci de votre aide.
Sögoz - 06
2005-09-20 08:50:18 UTC
Bonjour,
Message auquel je réponds :
<***@z14g2000cwz.googlegroups.com>.
Personne qui a causé : ***@yahoo.fr.
Jour : Le lundi.
Date : 19/09/2005, où on fête Sainte Amélie.
Post by f***@yahoo.fr
j'ai déjà rencontré deux racines de notre mûrier
(épaisseur entre 5 et 10 cm) et cela a environ 2 mètres de l'arbre. Y
a t il un risque de couper ces racines? Et si j'en rencontre une
troisième ?
Si tu coupes, tu déséquilibres ton mûrier, attention aux coups de vent
violents ... En plus, tu le prives de dessert ! ;-)
A deux mètres du tronc, il est clair que tu vas en rencontrer d'autres,
ceci dit.
--
Ce que je vends à Coca Cola, c'est du temps de cerveau humain
disponible.
(Patrick Le Lay, P-DG de TF1, mai 2004).
jojo.2xcbn
2005-09-20 12:15:31 UTC
Bonjour,
Si tu n'as pas le choix coupes les racines mais en plus fait lui une
taille severe,et n' hesites pas a couper de belles branches.Moins de
racine = moins de seve donc il faut couper.Et aussi pour l'equilibre
comme dit precedement
A bientot
Jojo
Olivier59
2005-09-20 15:49:12 UTC
Post by jojo.2xcbn
Si tu n'as pas le choix coupes les racines mais en plus fait lui une
taille severe,et n' hesites pas a couper de belles branches.
Eh ben, le pauvre, on pourra dire qu'il a eu son compte...

Pour résumer : d'abord on lui coupe des racines (qu'il va devoir refaire
avec l'aide des feuilles), ensuite on lui enlève une partie des
ressources (les feuilles donc) dont il aurait eu besoin pour
éventuellement se retaper. Ça plus une plus grande fragilité des futures
branches qui seront moins bien attachées au tronc, pas sûr qu'il soit
(re)parti pour la gloire. Un petit coup de mastic cicatrisant aussi pour
la route ?
Post by jojo.2xcbn
Moins de
racine = moins de seve donc il faut couper.Et aussi pour l'equilibre
comme dit precedement
Je peux me tromper mais il me semble que Sögoz parlait plutôt de
l'équilibre dans le sens assise, ancrage, assiette, stabilité de l'arbre
face au vent, pas d'un équilibre entre volume racinaire et volume aérien.

Olivier.
DenisD-31
2005-09-20 18:00:09 UTC
"Olivier59" a écrit ...
Post by Olivier59
Post by jojo.2xcbn
Si tu n'as pas le choix coupes les racines mais en plus fait lui une
taille severe,et n' hesites pas a couper de belles branches.
Eh ben, le pauvre, on pourra dire qu'il a eu son compte...
Pour résumer : d'abord on lui coupe des racines (qu'il va devoir refaire
avec l'aide des feuilles), ensuite on lui enlève une partie des ressources
(les feuilles donc) dont il aurait eu besoin pour éventuellement se
retaper. Ça plus une plus grande fragilité des futures branches qui seront
moins bien attachées au tronc, pas sûr qu'il soit (re)parti pour la
gloire. Un petit coup de mastic cicatrisant aussi pour la route ?
Un murier platane, c'est pas trop fragile. J'en ai récupéré un petit, lors
d'échanges de plantes entre amateurs et qui était régulièrement recépé à la
tondeuse à gazon. C'est pour cela que la personne s'en était séparé, elle ne
savait pas ce que c'était.
--
Denis
Dan
2005-09-20 18:56:12 UTC
Post by DenisD-31
"Olivier59" a écrit ...
Post by Olivier59
Post by jojo.2xcbn
Si tu n'as pas le choix coupes les racines mais en plus fait lui une
taille severe,et n' hesites pas a couper de belles branches.
Eh ben, le pauvre, on pourra dire qu'il a eu son compte...
Pour résumer : d'abord on lui coupe des racines (qu'il va devoir refaire
avec l'aide des feuilles), ensuite on lui enlève une partie des ressources
(les feuilles donc) dont il aurait eu besoin pour éventuellement se
retaper. Ça plus une plus grande fragilité des futures branches qui seront
moins bien attachées au tronc, pas sûr qu'il soit (re)parti pour la
gloire. Un petit coup de mastic cicatrisant aussi pour la route ?
Un murier platane, c'est pas trop fragile. J'en ai récupéré un petit, lors
d'échanges de plantes entre amateurs et qui était régulièrement recépé à la
tondeuse à gazon. C'est pour cela que la personne s'en était séparé, elle ne
savait pas ce que c'était.
N'empêche qu'on ne pallie pas à une mauvaise assise en taillant du bois,
ce qui va lui refaire faire plus de bois, plus de prise au vent, soit
dit en passant.

Ici le sol est du caillou calcaire recouvert d'une "certaine" quantité
de terre, pas énorme, et il arrive que même un exceptionnel noyer,
superbe d'après les voisins qui l'ont connu, tombe d'une pièce, un beau
jour, parce que l'assise est insuffisante à cause du caillou et qu'un
coup de vent surnois l'a surpris... Ce n'est pas le seul arbre tombé,
mais quand on voit un noyer dans la force de l'âge, c'est impressionnant
quand même. Je ne sais comment se présentent les racines d'un
mûrier-platane, mais des racines en surface proche m'inciteraient quand
même à la prudence, et aussi à me renseigner sur la nature du sol
en-dessous.
--
Dan

Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
DenisD-31
2005-09-20 20:05:44 UTC
Post by Dan
Post by DenisD-31
"Olivier59" a écrit ...
Post by Olivier59
Post by jojo.2xcbn
Si tu n'as pas le choix coupes les racines mais en plus fait lui une
taille severe,et n' hesites pas a couper de belles branches.
Eh ben, le pauvre, on pourra dire qu'il a eu son compte...
Pour résumer : d'abord on lui coupe des racines (qu'il va devoir refaire
avec l'aide des feuilles), ensuite on lui enlève une partie des ressources
(les feuilles donc) dont il aurait eu besoin pour éventuellement se
retaper. Ça plus une plus grande fragilité des futures branches qui seront
moins bien attachées au tronc, pas sûr qu'il soit (re)parti pour la
gloire. Un petit coup de mastic cicatrisant aussi pour la route ?
Un murier platane, c'est pas trop fragile. J'en ai récupéré un petit, lors
d'échanges de plantes entre amateurs et qui était régulièrement recépé à la
tondeuse à gazon. C'est pour cela que la personne s'en était séparé, elle ne
savait pas ce que c'était.
N'empêche qu'on ne pallie pas à une mauvaise assise en taillant du bois,
ce qui va lui refaire faire plus de bois, plus de prise au vent, soit
dit en passant.
Non, ça c'est du style Vignaud-Saunois faisant dans l'amalgame.
Recoupé chaque année en tête de chat ça fait quand même vachement moins de
prise au vent. Au pire c'est une branche qui casse et que l'on aurait coupée
plus tard de toutes façons. Mais de la à ce qu'un grand vent le déracine.
Post by Dan
Ici le sol est du caillou calcaire recouvert d'une "certaine" quantité
de terre, pas énorme, et il arrive que même un exceptionnel noyer,
superbe d'après les voisins qui l'ont connu, tombe d'une pièce, un beau
jour, parce que l'assise est insuffisante à cause du caillou et qu'un
coup de vent surnois l'a surpris... Ce n'est pas le seul arbre tombé,
mais quand on voit un noyer dans la force de l'âge, c'est impressionnant
quand même. Je ne sais comment se présentent les racines d'un
mûrier-platane, mais des racines en surface proche m'inciteraient quand
même à la prudence, et aussi à me renseigner sur la nature du sol
en-dessous.
Et si jamais la réponse à ce type de renseignement était qu'il y a un
mauvais sous-sol peu favorable à l'ancrage des racines, ça ferait une raison
de plus de tailler la ramure de ce mûrier-platane. C'est probablement un des
arbres qui se prêtent le mieux à ce type de taille sévère.
--
Denis
chuferlu
2005-09-20 21:39:40 UTC
Post by DenisD-31
Non, ça c'est du style Vignaud-Saunois faisant dans l'amalgame.
Ça d'vient d'obsession dis-donc!!
T'arrives a dormir sans rêver de lui? mdr
Dis nous la vérité une fois pour toutes, c'est pask'y a pas eu
pénétration? A moins que??? ;o)
DenisD-31
2005-09-21 04:50:28 UTC
"chuferlu" a écrit ...
Post by chuferlu
Post by DenisD-31
Non, ça c'est du style Vignaud-Saunois faisant dans l'amalgame.
Ça d'vient d'obsession dis-donc!!
T'arrives a dormir sans rêver de lui? mdr
Dis nous la vérité une fois pour toutes, c'est pask'y a pas eu
pénétration? A moins que??? ;o)
Trop facile.
--
Denis
Dan
2005-09-20 22:06:53 UTC
Post by DenisD-31
Post by Dan
N'empêche qu'on ne pallie pas à une mauvaise assise en taillant du bois,
ce qui va lui refaire faire plus de bois, plus de prise au vent, soit
dit en passant.
Non, ça c'est du style Vignaud-Saunois faisant dans l'amalgame.
Recoupé chaque année en tête de chat ça fait quand même vachement moins de
prise au vent. Au pire c'est une branche qui casse et que l'on aurait coupée
plus tard de toutes façons. Mais de la à ce qu'un grand vent le déracine.
"Tête de chat" c'est cette façon de couper comme pour un saule têtard ?
Est-ce bien conseillable pour un fruitier ou un arbre d'ornement ?
Je suis bien ton raisonnement mais il me semble que ça ne vaut pas
vraiment la peine de maintenir un arbre si c'est, d'une part, pour lui
faire ça, d'autre part, pour devoir faire ça chaque année.
Post by DenisD-31
Post by Dan
Je ne sais comment se présentent les racines d'un
mûrier-platane, mais des racines en surface proche m'inciteraient quand
même à la prudence, et aussi à me renseigner sur la nature du sol
en-dessous.
Et si jamais la réponse à ce type de renseignement était qu'il y a un
mauvais sous-sol peu favorable à l'ancrage des racines, ça ferait une raison
de plus de tailler la ramure de ce mûrier-platane. C'est probablement un des
arbres qui se prêtent le mieux à ce type de taille sévère.
??? Une raison de plus ? Tu peux expliquer ?
--
Dan

Ôtez "-laMerveilleuse" de ma BAL pour m'envoyer un message (snif !).
DenisD-31
2005-09-21 04:49:28 UTC
"Dan" a écrit ...
Post by Dan
Post by DenisD-31
Post by Dan
N'empêche qu'on ne pallie pas à une mauvaise assise en taillant du bois,
ce qui va lui refaire faire plus de bois, plus de prise au vent, soit
dit en passant.
Non, ça c'est du style Vignaud-Saunois faisant dans l'amalgame.
Recoupé chaque année en tête de chat ça fait quand même vachement moins de
prise au vent. Au pire c'est une branche qui casse et que l'on aurait coupée
plus tard de toutes façons. Mais de la à ce qu'un grand vent le déracine.
"Tête de chat" c'est cette façon de couper comme pour un saule têtard ?
Pas tout à fait. Tétard, tu ne laisses que le tronc ; tête de chat, le tronc
et des branches principales.
Post by Dan
Est-ce bien conseillable pour un fruitier ou un arbre d'ornement ?
Pas moins ornemental qu'un bonzaï. Les branches prennent avec l'age des
aspects contournés et noueux du plus remarquable intérêt.
Post by Dan
Je suis bien ton raisonnement mais il me semble que ça ne vaut pas
vraiment la peine de maintenir un arbre si c'est, d'une part, pour lui
faire ça, d'autre part, pour devoir faire ça chaque année.
Post by DenisD-31
Post by Dan
Je ne sais comment se présentent les racines d'un
mûrier-platane, mais des racines en surface proche m'inciteraient quand
même à la prudence, et aussi à me renseigner sur la nature du sol
en-dessous.
Et si jamais la réponse à ce type de renseignement était qu'il y a un
mauvais sous-sol peu favorable à l'ancrage des racines, ça ferait une raison
de plus de tailler la ramure de ce mûrier-platane. C'est probablement un des
arbres qui se prêtent le mieux à ce type de taille sévère.
??? Une raison de plus ? Tu peux expliquer ?
Je pensait que c'était évident. Si l'ancrage au sol est mauvais et que l'on
craint que la "galette" de racine ne s'arrache du sol, c'est une raison de
plus de réduire de façon importante la ramure. Et non comme tu disait au
début : " ... en taillant du bois, ce qui va lui refaire faire plus de bois,
plus de prise au vent, ... "
Après c'est une question de goûts personnels, mais pas la raison que tu
évoques.
--
Denis
Olivier59
2005-09-21 10:07:28 UTC
Post by DenisD-31
"Dan" a écrit ...
Post by Dan
"Tête de chat" c'est cette façon de couper comme pour un saule têtard ?
Pas tout à fait. Tétard, tu ne laisses que le tronc ; tête de chat, le tronc
et des branches principales.
Post by Dan
Est-ce bien conseillable pour un fruitier ou un arbre d'ornement ?
Pas moins ornemental qu'un bonzaï.
Pour un bonzaï, je ne sais pas, mais pour un bonsaï, la comparaison est
mal choisie.
Post by DenisD-31
Les branches prennent avec l'age des
aspects contournés et noueux du plus remarquable intérêt.
Avec une tête de chat ? C'est tout le contraire : les rejets poussent
tout droit et n'ont pas le temps de se ramifier puisqu'on réitère
l'opération régulièrement. Alors que l'art du bonsaï (je parle de vrai
bonsaï, pas des bouts de bois mutilés importés de Chine par centaines de
milliers d'exemplaires et qui envahissent les grandes surfaces au moment
des fêtes) consiste à essayer de reproduire la fine ramification d'un
arbre âgé tel qu'on peut en rencontrer dans la nature. Exemple :

http://walter-pall.de/hawthorn1.htm

Il est bien évident que pour arriver à un tel résultat, il y a eu
tailles répétes, mais ça n'a strictement rien à voir avec la technique
dite des têtes de chat.
Post by DenisD-31
Si l'ancrage au sol est mauvais et que l'on
craint que la "galette" de racine ne s'arrache du sol, c'est une raison de
plus de réduire de façon importante la ramure.
Je suis d'un avis contraire, à savoir que ça a plutôt pour conséquence
de fragiliser l'arbre et de le priver d'une partie de ses réserves,
outre le fait que ça l'enlaidit et que ça fait un arbre foutu dès qu'on
arrête de le tailler.

Olivier.
DenisD-31
2005-09-23 18:52:36 UTC
"Olivier59" a écrit ...
Post by Olivier59
Post by DenisD-31
"Dan" a écrit ...
Post by Dan
"Tête de chat" c'est cette façon de couper comme pour un saule têtard ?
Pas tout à fait. Tétard, tu ne laisses que le tronc ; tête de chat, le
tronc et des branches principales.
Post by Dan
Est-ce bien conseillable pour un fruitier ou un arbre d'ornement ?
Pas moins ornemental qu'un bonzaï.
Pour un bonzaï, je ne sais pas, mais pour un bonsaï, la comparaison est
mal choisie.
C'est malin ! Bon méat coule pas, ça ne va pas pisser loin ...
Je trouve que les arbres taillés en tête de chat sont très beaux et pas plus
moches qu'un BANZAÏ !!!
ça va y'a p'us de fôtes d'orthogtrahfes ?
Post by Olivier59
Post by DenisD-31
Les branches prennent avec l'age des aspects contournés et noueux du plus
remarquable intérêt.
Avec une tête de chat ? C'est tout le contraire : les rejets poussent tout
droit et n'ont pas le temps de se ramifier puisqu'on réitère l'opération
régulièrement.
Je ne parle pas des repousses, mais de l'aspect que prennent les branches
principales, justement en raison des repousses multiples.
http://cjoint.com/?jxuQH4IIKs
J'ai pris cette photo à Beaucaire, et je peux t'assurer que là-bas, quand ça
souffle, ça ne fait pas semblant sur la rive du Rhône et ces arbres
résistent remarquablement bien au Mistral.
Post by Olivier59
Post by DenisD-31
Si l'ancrage au sol est mauvais et que l'on craint que la "galette" de
racine ne s'arrache du sol, c'est une raison de plus de réduire de façon
importante la ramure.
Je suis d'un avis contraire, à savoir que ça a plutôt pour conséquence de
fragiliser l'arbre et de le priver d'une partie de ses réserves,
Les réserves sont dans chaque branche pour chaque branche. Tu coupes une
branche, t'enlèves donc les réserves de la branche qui justement n'est plus
là ! ça tombe bien, hein ?
Post by Olivier59
outre le fait que ça l'enlaidit et que ça fait un arbre foutu dès qu'on
arrête de le tailler.
Pourquoi laid ? Elle n'est pas belle ma photo du Sud ?
Tiens je t'offre une autre branche, juste un peu plus haut sur le même arbre
http://cjoint.com/?jxu0GWxQqe
et même toute une "forêt" de platanes
http://cjoint.com/?jxu6ttYoaJ

Chacun ses goûts ;-)
Tu n'aimes pas, je respecte tes goûts.
Mais de grâce, n'invoque pas la santé de l'arbre
--
Denis
JRP
2005-09-21 07:24:50 UTC
Post by Dan
"Tête de chat" c'est cette façon de couper comme pour un saule têtard ?
Est-ce bien conseillable pour un fruitier ou un arbre d'ornement ?
Je suis bien ton raisonnement mais il me semble que ça ne vaut pas
vraiment la peine de maintenir un arbre si c'est, d'une part, pour lui
faire ça, d'autre part, pour devoir faire ça chaque année.
Pour les têtards de saule ou de fruitier, je suis bien d'accord avec
toi. Je trouve cela affreux. C'est commun dans les pays bocagers mais
heureusement il n'y a pas que cela, pour moi cela respire l'ennui. Mais
si la pratique est répandue dans les régions agricoles, je pense que ce
n'est pas pour le plaisir du cultivateur ou de l'éleveur, c'est une
question sûrement pratique: vent, ensoleillement, etc. Mais c'est une
forme vraiment antinaturelle. Heureusement il y a tous les
intermédiaires entre l'élagage léger, la mise en forme.... et si on va
par là il y a aussi la coupe au ras du sol, c'est radical mais ça fait
encore une souche! :;)))

Le problème n'existe pas que dans les haies. Combien de places de
mairies de petits patelins n'ont-ils pas leur cortège régulier de
marroniers ou de platanes rabougris, taillées en boule à 3 m du sol ,
donnant cet aspect étriqué, un peu minable ? Aussi dans certaines
copropriétés d'immeubles, mais on répond toujours que les arbres trop
grands gênent les locataires des étages inférieurs.
--
Jean Pelmont
for mail remove aky
Michel
2005-09-21 07:53:44 UTC
Post by JRP
Pour les têtards de saule ou de fruitier, je suis bien d'accord avec
toi. Je trouve cela affreux. C'est commun dans les pays bocagers mais
heureusement il n'y a pas que cela, pour moi cela respire l'ennui. Mais
si la pratique est répandue dans les régions agricoles, je pense que ce
n'est pas pour le plaisir du cultivateur ou de l'éleveur, c'est une
question sûrement pratique: vent, ensoleillement, etc.
C'est (c'était) pour la production de bois d'oeuvre oubien de fourrage
(frêne)
Post by JRP
Mais c'est une
forme vraiment antinaturelle. Heureusement il y a tous les
intermédiaires entre l'élagage léger, la mise en forme.... et si on va
par là il y a aussi la coupe au ras du sol, c'est radical mais ça fait
encore une souche! :;)))
Ca s'appelle un recépage :-)
A+

Michel