(trop ancien pour répondre)
Thuya
Franck
2007-05-05 13:25:53 UTC
Bonjour,
J'ai une haie de thuya genre "béton vert" d'une dizaine d'années.
Je voudrais bien la supprimer et la remplacer par une haie diversifiée.
Un ami m'a conseillé de couper les troncs au raz et de planter mes arbustes
entre chaque tronc coupé.

Que pensez vous de cette technique ?

Merci

Franck
PC
2007-05-05 15:07:40 UTC
Post by Franck
Bonjour,
J'ai une haie de thuya genre "béton vert" d'une dizaine d'années.
Je voudrais bien la supprimer et la remplacer par une haie diversifiée.
Un ami m'a conseillé de couper les troncs au raz et de planter mes arbustes
entre chaque tronc coupé.
Que pensez vous de cette technique ?
Merci
Franck
Bonjour,

C'est ce que je viens de faire pour remplacer l'immonde haie par une
bocagère.
J'ai préparé la terre entre les troncs coupés en enlevant la plus gros des
racines.
Les plantations se feront vers septembre octobre. Je ne vois pas pourquoi ça
ne fonctionnerait pas.

Philippe Camus
Franck
2007-05-05 15:24:50 UTC
Post by Franck
Post by Franck
Bonjour,
J'ai une haie de thuya genre "béton vert" d'une dizaine d'années.
Je voudrais bien la supprimer et la remplacer par une haie diversifiée.
Un ami m'a conseillé de couper les troncs au raz et de planter mes
arbustes
Post by Franck
entre chaque tronc coupé.
Que pensez vous de cette technique ?
Merci
Franck
Bonjour,
C'est ce que je viens de faire pour remplacer l'immonde haie par une
bocagère.
J'ai préparé la terre entre les troncs coupés en enlevant la plus gros des
racines.
Les plantations se feront vers septembre octobre. Je ne vois pas pourquoi
ça ne fonctionnerait pas.
Philippe Camus
Pas de risque d'apparition de champignons liée à la présence des racines de
thuya dans la terre ?

Comment avez vous procédé ?
Couper à la tronçonneuse ?

Franck
Laurent Ginarouge
2007-05-05 16:25:50 UTC
Post by Franck
Post by Franck
Bonjour,
J'ai une haie de thuya genre "béton vert" d'une dizaine d'années.
Je voudrais bien la supprimer et la remplacer par une haie diversifiée.
Un ami m'a conseillé de couper les troncs au raz et de planter mes
arbustes entre chaque tronc coupé.
Que pensez vous de cette technique ?
Pas de risque d'apparition de champignons liée à la présence des racines
de thuya dans la terre ?
C'est presque une certitude que des champignons apparaitrons sur ces racines
... Quand à savoir s'ils seront pathogènes, c'est une autre question.
--
Denis
In science, beauty. In beauty, science. Daily.
http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
PC
2007-05-05 16:27:48 UTC
Post by Franck
Pas de risque d'apparition de champignons liée à la présence des racines de
thuya dans la terre ?
Non, j'en ai déjà coupé il y a quelques années, l'ancien proprio de la
maison était un fou de thuyas, il y en avait absolument partout. Ca se
décompose très lentement sans problème. De toute façon si ce que vous
replantez est sain et en forme, c'est sans soucis. J'avais fait cette
opération il y a 7 ans. J'avais mis un laurier sauce, viburnum, noisetier,
ronce argentée et autres trucs venant de chez Vignaud. Les anciens troncs
sont très longs à se décomposer. J'ai pas l'impression que le thuya soit un
plat de choix pour les parasites. D'ailleurs je cherche encore l'interêt de
cet arbre (hors de son écosystème naturel). Il faut tailler souvent et se
débarasser des coupes à la décheterie vu que ça composte pas. Pour le
paillage, ça acidifie la terre. Rien ne pousse à moins de 5 mètre, sauf des
thuya... Quand on les taille ça griffe et la résine me donne des allergies.
4 de ces thuya ont grandit jusqu'a 12 à 15 mètres de haut. On s'est fait un
petit coin hamac et bouffe dessous. Ca pleure une résine qui colle et tache,
même pas capable de faire de l'ombre correctement.
Post by Franck
Comment avez vous procédé ?
Couper à la tronçonneuse ?
Oui, coupé au raz et je donne quelque coup sur la partie restante pour que
l'eau pénètre et que le troncs se désagrège plus vite. Les premiers que j'ai
viré, j'ai dessouché. Une vrai galère, il y a une racine pivot très dure à
avoir. Je les ai eu en accrochant une corde à la voiture, mais c'est pas bon
pour l'embrayage.
Les plus gros (une dizaine de mètre de hauteur) ont été dessouchés par des
pros. Ils en ont bavé, ils estimaient leur âge entre 30 et 40 ans.
Post by Franck
Franck
Laurent Ginarouge
2007-05-05 16:48:12 UTC
Post by PC
Il faut tailler
souvent et se débarasser des coupes à la décheterie vu que ça composte
pas.
C'est nouveau ?
Post by PC
Pour le paillage, ça acidifie la terre. Rien ne pousse à moins de 5
mètre, sauf des thuya...
ça me fait toujours rigoler quand on écrit ça. J'ai plusieurs plantes qui ne
sont pas au courant et qui s'approchent bien plus près. Les oiseaux qui
n'étaient pas au courant non plus, ont même semé un pyracantha entre deux
thuyas de la haie et il n'a pas l'air de s'en plaindre.
--
Denis
In science, beauty. In beauty, science. Daily.
http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
PC
2007-05-05 17:04:23 UTC
Post by Laurent Ginarouge
C'est presque une certitude que des champignons apparaitrons sur ces racines
... Quand à savoir s'ils seront pathogènes, c'est une autre question.
Les racines se détruisent plus vite que les troncs. Je tombe régulièrement
sur celles-ci. Le diamètre est entre 5 et 15 centimètres. Elles deviennent
poreuses et cassantes, très facile à enlever au bout de 3-4 ans. Pas de
problème particulier chez moi. Il y a de petits trous qui me font penser à
des vers, c'est ce qui les rends cassantes. Des champignons il y en a
peut-être mais rien de visible à l'oeil nu.

Philippe Camus
Olivier59
2007-05-05 17:13:46 UTC
(...) Il faut tailler souvent et se
débarasser des coupes à la décheterie vu que ça composte pas.
Pas que je défende les "haies" de thuyas et autres Leyland, au
contraire, mais si, ça se composte. Je viens d'aller donner quelques
coups de fourche dans un tas composé de chutes de taille de Leyland
effectuée fin août 2006 et c'est déjà du terreau bien noir, avec juste
quelques restes de brindilles brunes qui s'effritent facilement. Je
précise que ces chutes n'ont pas été broyées et mises en tas seules, non
mélangées à d'autres matières, pas arrosées ni aspergées d'un quelconque
activateur. Le tas est à l'ombre, dans un coin relativement frais.

Il y a 3 ans, j'avais rempli un enclos à compost rien qu'avec du même
cyprès, broyé cette fois (avec des grosses branches, un broyeur "pro"
qui peut avaler des troncs entiers comme pour rire) et avais obtenu un
super compost en disons un an, un an et demi.
Post by Franck
Comment avez vous procédé ?
Couper à la tronçonneuse ?
Oui, coupé au raz et je donne quelque coup sur la partie restante pour que
l'eau pénètre et que le troncs se désagrège plus vite.
Je fais à peu près la même chose (avec des Leyland, mais bon, c'est
kif-kif) sauf que je laisse les troncs pour y faire grimper lierre,
clématites, chèvrefeuilles... Aucun dessouchage, parce que j'ai ramené
entre 30 et 50 cm terre permettant de planter directement. C'est long,
en partie parce que la terre en question est pourrie, mais ça a l'air de
marcher.

Olivier.
PC
2007-05-05 18:22:26 UTC
Post by Olivier59
(...) Il faut tailler souvent et se
débarasser des coupes à la décheterie vu que ça composte pas.
Pas que je défende les "haies" de thuyas et autres Leyland, au
contraire, mais si, ça se composte. Je viens d'aller donner quelques
coups de fourche dans un tas composé de chutes de taille de Leyland
effectuée fin août 2006 et c'est déjà du terreau bien noir, avec juste
quelques restes de brindilles brunes qui s'effritent facilement. Je
précise que ces chutes n'ont pas été broyées et mises en tas seules, non
mélangées à d'autres matières, pas arrosées ni aspergées d'un quelconque
activateur. Le tas est à l'ombre, dans un coin relativement frais.
Il y a 3 ans, j'avais rempli un enclos à compost rien qu'avec du même
cyprès, broyé cette fois (avec des grosses branches, un broyeur "pro"
qui peut avaler des troncs entiers comme pour rire) et avais obtenu un
super compost en disons un an, un an et demi.
J'ai fait des tas de branchages sur une hauteur de 2 à 3 mètres. Cela date
de 2 ans à peu près. Au frais à l'ombre. Cela n'a pas composté. J'ai tout
dégagé il y a 15 jours à la déchetterie. Les branches avaient pris une
couleur blanchâtre, tout au fond il y avait effectivemment un beau terreau
bien noir. Mais cela prend trop de temps et d'espace. Sur un petit terrain
avec beaucoup de thuya on arrive pas à éliminer les coupes. Ca pousse trop
vite et cela se dégrade trop lentement.
J'en ai broyé pour mettre dans mon composteur. Ca fout la merde et étouffe
tout.
Post by Olivier59
Post by Franck
Comment avez vous procédé ?
Couper à la tronçonneuse ?
Oui, coupé au raz et je donne quelque coup sur la partie restante pour que
l'eau pénètre et que le troncs se désagrège plus vite.
Je fais à peu près la même chose (avec des Leyland, mais bon, c'est
kif-kif) sauf que je laisse les troncs pour y faire grimper lierre,
clématites, chèvrefeuilles... Aucun dessouchage, parce que j'ai ramené
entre 30 et 50 cm terre permettant de planter directement. C'est long,
en partie parce que la terre en question est pourrie, mais ça a l'air de
marcher.
Oui :-))) Je me suis fait engueuler par ma femme (gentillement) qui avait
planté un chèvrefeuille autour d'un tronc. J'ai pas fait attention, j'ai
tout coupé. C'est une bonne idée d'enlever tout le feuillage et de faire
pousser un grimpant dessus. Mais pris par mon élan et l'allégresse de me
débarasser de cet horrible mur de végétation, j'ai tout viré. Sorry
Darling...

Philippe Camus
Laurent Ginarouge
2007-05-05 19:18:01 UTC
Post by PC
Oui :-))) Je me suis fait engueuler par ma femme (gentillement) qui avait
planté un chèvrefeuille autour d'un tronc.
... du tronc d'un thuya ?
Elle l'avait planté à moins de cinq mètres ? ;-)
--
Denis
In science, beauty. In beauty, science. Daily.
http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
PC
2007-05-05 19:41:04 UTC
Post by Laurent Ginarouge
Post by PC
Oui :-))) Je me suis fait engueuler par ma femme (gentillement) qui avait
planté un chèvrefeuille autour d'un tronc.
... du tronc d'un thuya ?
Elle l'avait planté à moins de cinq mètres ? ;-)
Bin non, le thuya était mort depuis longtemps sinon ma femme ne l'aurait pas
utilisé comme support.
Vous le faites exprès ou vous êtes qu'un simple troller creux et InConScient
?

Philippe Camus
Laurent Ginarouge
2007-05-05 19:57:15 UTC
Post by PC
Post by Laurent Ginarouge
Post by PC
Oui :-))) Je me suis fait engueuler par ma femme (gentillement) qui
avait planté un chèvrefeuille autour d'un tronc.
... du tronc d'un thuya ?
Elle l'avait planté à moins de cinq mètres ? ;-)
Bin non, le thuya était mort depuis longtemps sinon ma femme ne l'aurait
pas utilisé comme support.
elle aurait pu.
Post by PC
Vous le faites exprès ou vous êtes qu'un simple troller creux et
InConScient ?
Bien j'ai fait exprès de planter un amélanchier du canada, un
frémontodendron, un rosier ancien, un lonicera fragantissima, un buddleia
alternifolia, diverses violettes, des iris, des monnaies du papes, un
laurier-tin, un philadelphus 'belle étoile' (et j'en oublie) à moins d'un
mètre de Leylandiis en haie ( Ce ne sont pas des thuyas.) et tous se portent
très bien, y compris les semis "spontanés" d'érables amenés avec les
feuilles mortes.
Si tu appelles cela troller ou être creux ... Chacun sa définition. Tu
balances des idées reçues comme "rien ne pousse à moins de 5 mètres", tu
emploies le mot "immonde" pour les haies de thuya aussi vite que Lucky Luke
tire sur les Daltons et c'est moi qui trolle ?!?!
--
Denis
In science, beauty. In beauty, science. Daily.
http://www.ubcbotanicalgarden.org/potd/
JRP
2007-05-05 20:23:25 UTC
Post by Laurent Ginarouge
Bien j'ai fait exprès de planter un amélanchier du canada, un
frémontodendron, un rosier ancien, un lonicera fragantissima, un buddleia
alternifolia, diverses violettes, des iris, des monnaies du papes, un
laurier-tin, un philadelphus 'belle étoile' (et j'en oublie) à moins d'un
mètre de Leylandiis en haie ( Ce ne sont pas des thuyas.) et tous se portent
très bien, y compris les semis "spontanés" d'érables amenés avec les
feuilles mortes.
Si tu appelles cela troller ou être creux ... Chacun sa définition. Tu
balances des idées reçues comme "rien ne pousse à moins de 5 mètres", tu
emploies le mot "immonde" pour les haies de thuya aussi vite que Lucky Luke
tire sur les Daltons et c'est moi qui trolle ?!?!
J'ai une rangée de "cyprès" de Leyland et fait de nombreuses plantations
à 0,5-1 m de l'avancée du feuillage des cyprès. Cela permet de rompre la
monotonie de la haie. J'ai même des plantes qui sont tellement près
qu'elle s'engouffrent sous les cyprès, c'est le cas de la menthe (qui
est endiguée côté jardin par un anti-rhizome). Il y a aussi plein
d'adventices et de semis spontanés. C'est le manque de lumière qui
arrête la progression. Mais le lierre, ça ne le gêne pas! J'ai aussi un
camélia très près de la haie, ainsi qu'un Choisya. Un grand rosier est à
1,2 m environ, un Ceanothus très près, etc

Il y a un bémol cependant. La terre sèche plus vite au pied des cyprès
(comme au pied des lauriers). Il faut davantage surveiller le manque
d'eau, parce que la haie, elle pompe ! Donc une distance minimale d'un
mètre est préférable, et quand j'ai planté au début, j'ai fait quelques
erreurs.

Au fait tu as des violettes. Je sais que tu les aimes, mais chez moi
elles sont envahisssannnntes!


--
Jean Pelmont
for mail remove aky
http://www.premiumorange.com/jpelmont/
Dan
2007-05-05 21:20:19 UTC
Post by PC
Post by Laurent Ginarouge
C'est presque une certitude que des champignons apparaitrons sur ces
racines
Post by Laurent Ginarouge
... Quand à savoir s'ils seront pathogènes, c'est une autre question.
Les racines se détruisent plus vite que les troncs. Je tombe régulièrement
sur celles-ci. Le diamètre est entre 5 et 15 centimètres. Elles deviennent
poreuses et cassantes, très facile à enlever au bout de 3-4 ans. Pas de
problème particulier chez moi. Il y a de petits trous qui me font penser à
des vers, c'est ce qui les rends cassantes. Des champignons il y en a
peut-être mais rien de visible à l'oeil nu.
Ces racines vont se composter lentement sur place et nourriront la
nouvelle haie.

Pour ce qui est des champignons sur racines d'arbres morts, je constate
ici que de nouveaux arbres et arbustes (chêne, aubépine, prunus) se sont
semés et ont germé correctement à proximité de vieilles souches ou vieux
troncs, ça ne semble pas leur poser de problème (au contraire). Quant
aux vivaces (rosier-liane, clématite, chèvrefeuille, fraisier,
epimedium, glycine), j'en ai planté exprès au pied d'arbres morts ou
mourants et au pied de souches hautes, et là non plus ça ne les perturbe
pas, même si les vieux troncs développent des champignons visibles et
pulvérents.
--
Dan
Pour m'envoyer un message ôtez "-laMerveilleuse" (snif!)
et ".invalid" de ma BAL.
Ou cliquez sur ce lien: http://cerbermail.com/?sB0qxa9u53
Dan
2007-05-05 21:20:20 UTC
Post by PC
Post by Olivier59
Il y a 3 ans, j'avais rempli un enclos à compost rien qu'avec du même
cyprès, broyé cette fois (avec des grosses branches, un broyeur "pro"
qui peut avaler des troncs entiers comme pour rire) et avais obtenu un
super compost en disons un an, un an et demi.
J'ai fait des tas de branchages sur une hauteur de 2 à 3 mètres. Cela date
de 2 ans à peu près. Au frais à l'ombre. Cela n'a pas composté. J'ai tout
dégagé il y a 15 jours à la déchetterie. Les branches avaient pris une
couleur blanchâtre, tout au fond il y avait effectivemment un beau terreau
bien noir. Mais cela prend trop de temps et d'espace. Sur un petit terrain
avec beaucoup de thuya on arrive pas à éliminer les coupes. Ca pousse trop
vite et cela se dégrade trop lentement.
J'en ai broyé pour mettre dans mon composteur. Ca fout la merde et étouffe
tout.
Quelqu'un avait parlé ici de mettre les tontes d'herbe (voire le
compost) autour et sur les vieilles souches d'arbres, quitte à mettre un
treillis autour pour contenir. Il semble que ça accélère grandement la
décomposition (ce qui me semble très logique). Sans doute que si tu
avais joint à ces branchages des déchets de jardin plus verts et
humides, comblant un peu les espaces d'aération et conservant un peu
d'humidité sur le tout, servant aussi de "véhicule" pour les organismes
décomposeurs, ces branchages n'auraient pas fait long feu.
--
Dan
Pour m'envoyer un message ôtez "-laMerveilleuse" (snif!)
et ".invalid" de ma BAL.
Ou cliquez sur ce lien: http://cerbermail.com/?sB0qxa9u53
Michelo
2007-05-06 01:05:01 UTC
Post by PC
J'ai fait des tas de branchages sur une hauteur de 2 à 3 mètres. Cela date
de 2 ans à peu près. Au frais à l'ombre. Cela n'a pas composté. J'ai tout
dégagé il y a 15 jours à la déchetterie. Les branches avaient pris une
couleur blanchâtre, tout au fond il y avait effectivemment un beau terreau
bien noir. Mais cela prend trop de temps et d'espace. Sur un petit terrain
avec beaucoup de thuya on arrive pas à éliminer les coupes. Ca pousse trop
vite et cela se dégrade trop lentement.
Qu'est ce qu'on disait récemment sur le problème des tas ?
Et là c'est pas moi qui le dit !
Post by PC
J'en ai broyé pour mettre dans mon composteur. Ca fout la merde et étouffe
tout.
Ah, bien sûr, quand on ne sait pas monter un compost...
L'alternance et la diversité, y'a que ça de vrai !
Post by PC
Post by PC
Post by Franck
Comment avez vous procédé ?
Couper à la tronçonneuse ?
Oui, coupé au raz et je donne quelque coup sur la partie restante pour
que
Post by PC
l'eau pénètre et que le troncs se désagrège plus vite.
Quand on sait que le thuya est un bois difficilement putrescible, utilisé
couramment pour réaliser des pieux de stabilisation pour des rives ou des
pieux d'amarrage (parce qu'il n'y a pas désagrégation entre la partie
immergée et la partie séche), plus vite, ça veut dire quoi. Ca doit être
comme le refroidissement du fût du canon !

Quand est-ce qu'on arrête de dire des conneries parce qu'on n'aime pas un
arbre et qu'on ne prend aucun renseignement sur sa constitution et ses
propriétés ?

Michel
Michelo
2007-05-06 02:31:34 UTC
Post by PC
Les racines se détruisent plus vite que les troncs. Je tombe régulièrement
sur celles-ci. Le diamètre est entre 5 et 15 centimètres. Elles deviennent
poreuses et cassantes, très facile à enlever au bout de 3-4 ans.
Ah, c'est bizarre, un peu plus loin vous dites que les branches sont restées
en tas depuis 2 ans.
Celà voudrait-il dire que les troncs ont été coupés avant les branches ?
Mais vous dites aussi que vous avez coupé ces thuyas il y a 7 ans.
Ca veut donc dire que même coupés et morcelés à la tronçonneuse, les troncs
font encore des branches ?
Donc, effectivement, la décomposition est très lente. Ca s'apparente même à
un recépage. Mais est-ce que ça recépe un thuya ?
Ah non, c'est le chevrefeuille qui avait recépé.

De temps en temps, pourrait-on être clair et précis pour ne pas préter à
interprétation.

Pour ma part, j'ai coupé, il y a 10 ans un thuya agé de 25 ans. Il m'a
fourni de la matière pour fabriquer divers objets en bois brut (tabourets,
supports pour pots, base pour enclume) ou ouvragés (coupes à fruits et
plateaux tournées, objets sculptés).
L'impossibilité de creuser le sol, pour des raisons techniques, ne m'a pas
permis d'enlever la souche et l'enracinement (qui sont très appréciés pour
la réalisation d'objets tournés ou sculptés, la loupe de thuya étant
particulièrement belle et durable).
Après 10 ans, la souche est toujours aussi dure et résistante, et les
racines sont à peine entamées par le pourrissement. Soyons rassurés côté
champignon : à part le Didymascella thujina et le Phytophtora cinnamoni, qui
ne parasitent que la partie aérienne des thuyas vivants et Lactarius
thyionos qui pousse près des thuyas dans des conditions très particulières,
aucun champignon ne s'associe au thuya. Comme, de plus, la sève du thuya
agit comme un hydrophuge, on peut être rassuré sur sa durabilité.

Alors, parler de racines qui se détruisent en devenant poreuses et
cassantes, à moins qu'un bupreste ne l'ait investi !!!

Michel
PC
2007-05-06 03:28:27 UTC
Post by JRP
Il y a un bémol cependant. La terre sèche plus vite au pied des cyprès
(comme au pied des lauriers). Il faut davantage surveiller le manque
d'eau, parce que la haie, elle pompe ! Donc une distance minimale d'un
mètre est préférable, et quand j'ai planté au début, j'ai fait quelques
erreurs.
Bonjour,

C'est bien ça le problème. Il me reste un bout de haie et de l'autre coté la
voisine fait un potager. Rien ne pousse à cet endroit et si elle arrose, ce
sont les thuyas qui en profitent. Elle attends avec impatience que je les
vire. Je viens de faire une tranchée à 7m de cette haie pour planter en
Septembre une petite "haie" de fruits rouges. On retrouve des racines en
surface jusque là. M'étonne pas que ma pelouse était toujours jaunâtre à cet
endroit...

Philippe Camus
PC
2007-05-06 03:34:58 UTC
Post by Dan
Quelqu'un avait parlé ici de mettre les tontes d'herbe (voire le
compost) autour et sur les vieilles souches d'arbres, quitte à mettre un
treillis autour pour contenir. Il semble que ça accélère grandement la
décomposition (ce qui me semble très logique). Sans doute que si tu
avais joint à ces branchages des déchets de jardin plus verts et
humides, comblant un peu les espaces d'aération et conservant un peu
d'humidité sur le tout, servant aussi de "véhicule" pour les organismes
décomposeurs, ces branchages n'auraient pas fait long feu.
Oui c'est sûr. Mais le tas était trop gros et un jardin de 600m² ne fournit
pas assez de déchets végétaux pour tout absorber.
J'ai regardé dans la benne à végétaux de la déchetterie ce que les gens
jetaient. Il n'y a que du thuya, Cyprès etc...

Philippe Camus
PC
2007-05-06 03:50:11 UTC
Post by Michelo
Post by PC
Les racines se détruisent plus vite que les troncs. Je tombe régulièrement
sur celles-ci. Le diamètre est entre 5 et 15 centimètres. Elles deviennent
poreuses et cassantes, très facile à enlever au bout de 3-4 ans.
Ah, c'est bizarre, un peu plus loin vous dites que les branches sont restées
en tas depuis 2 ans.
Rien de bizarre, les racines restent en terre et se décomposent plus vite.
De plus elles n'ont pas du tout la même "texture" que ce qui est aérien. Le
bois est moins dense. Cela se constate aisément en les brûlant.
Post by Michelo
Celà voudrait-il dire que les troncs ont été coupés avant les branches ?
Mais vous dites aussi que vous avez coupé ces thuyas il y a 7 ans.
Ca veut donc dire que même coupés et morcelés à la tronçonneuse, les troncs
font encore des branches ?
Vous avez déjà vu des thuya refaire des branches :-))) Les troncs je les
débite et les fait sécher pour la cheminée ou le barbecue.
Post by Michelo
Donc, effectivement, la décomposition est très lente. Ca s'apparente même à
un recépage. Mais est-ce que ça recépe un thuya ?
Ah non, c'est le chevrefeuille qui avait recépé.
De temps en temps, pourrait-on être clair et précis pour ne pas préter à
interprétation.
................cut.
Post by Michelo
Alors, parler de racines qui se détruisent en devenant poreuses et
cassantes, à moins qu'un bupreste ne l'ait investi !!!
Je vous explique ce que j'ai constaté. Je ne sais pourquoi et cela ne
m'intéresse pas.

Philippe Camus

Page suivante >
Page 1 sur 4