Discussion:
pommier qui végète
(trop ancien pour répondre)
pmx
2009-07-05 12:12:12 UTC
Bonjour,

J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.

Je trouve qu'il met du temps a se développer.

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=Loading Image...

J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait le bois,
j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une attaque par un insecte.

Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=Loading Image...

Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées) au pied,
est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?

Merci d'avance pour vos réponses éclairées.

PM
Michel HONORE
2009-07-05 13:16:07 UTC
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait le bois,
j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une attaque par un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que d'insectes
qui l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage et
qui peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège appliqué
à chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point d'entrée pour
des insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne
commence à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne
pour que la zone cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se
forme plus régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées) au
pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un
chignon bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé trop
longtemps par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et
qu'il avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de faire
quoi que ce soit : ça ne changera rien.

Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un très
mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(

Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un
fruitier de cet âge là ?
--
Michel 59
pmx
2009-07-05 14:00:25 UTC
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait
le bois, j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une
attaque par un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que d'insectes
qui l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage et
qui peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège appliqué
à chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point d'entrée pour
des insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne
commence à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne pour
que la zone cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se forme
plus régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées)
au pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un
chignon bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé trop
longtemps par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et qu'il
avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de faire quoi
que ce soit : ça ne changera rien.
Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un très
mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(
Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un fruitier
de cet âge là ?
C'est un arbre qui a été acheté racine nue et qui a été taillé par le vendeur
(pépiniériste). Il a été planté dans la semaine qui a suivi l'achat (3-4 jours).

Pour la terre, je ne sais pas, mais j'ai planté sur la même terrain un cerisier
l'année d'avant et lui se porte très bien. J'ai peut-être moins travaillé le sol
avant de planter le pommier. Je suis en RP Sud est.

J'ai lu que le phosphore favorisait l'enracinement. Mais c'est ma seule motivation.


Merci pour cette réponse.
Michel HONORE
2009-07-05 14:34:55 UTC
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait le
bois, j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une attaque par
un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que d'insectes qui
l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage et qui
peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège appliqué à
chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point d'entrée pour des
insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne commence
à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne pour que la zone
cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se forme plus
régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées) au
pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un chignon
bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé trop longtemps
par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et qu'il
avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de faire quoi que
ce soit : ça ne changera rien.
Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un très
mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(
Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un fruitier de
cet âge là ?
C'est un arbre qui a été acheté racine nue et qui a été taillé par le vendeur
(pépiniériste). Il a été planté dans la semaine qui a suivi l'achat (3-4 jours).
Qu'il soit vendeur, je n'en doute pas, pépiniériste, j'en suis moins
sûr... :/
Quel volume de racines y avait-il, étaient-elles coupées, étaient-elles
maintenues humides et à l'abri de la lumière durant les quelques jours
entre l'arrachage et la plantation ?
Post by pmx
Pour la terre, je ne sais pas, mais j'ai planté sur la même terrain un
cerisier l'année d'avant et lui se porte très bien. J'ai peut-être moins
travaillé le sol avant de planter le pommier. Je suis en RP Sud est.
Ce n'est pas le travail préalable du sol qui importe (une racine
d'arbre est capable de se frayer un chemin entre les pierres pour aller
chercher sa nourriture tout seul). C'est surtout s'il n'a pas été
épuisé par des cultures répétitives, ou si c'est du remblai argileux
damé par des engins de chantier.
Post by pmx
J'ai lu que le phosphore favorisait l'enracinement. Mais c'est ma seule motivation.
Sauf, que le développement des racines, ce n'est pas en ce moment
(entendons nous bien : le développement de l'ensemble des parties de
l'arbre dure tout au long de l'année ou presque, mais en ce moment, ce
sont surtout les organes d'assimilation qui se développent). Pour
l'instant il lui faudrait de l'azote et de la potasse pour développer
ses feuilles et ses branches. Et puis, qui t'a dit que ton sol manque
de phosphore ? (ou d'azote, ou de phosphate, ou d'oligo-éléments,
d'ailleurs)
À la limite, donner un engrais très déséquilibré comme les arêtes de
poissons ferait peut-être pire que mieux. C'est en hiver qu'il aurait
fallu lui apporter ce type d'engrais.
--
Michel 59
ddd
2009-07-05 16:57:18 UTC
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait le
bois, j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une attaque par
un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que d'insectes qui
l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage et qui
peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège appliqué à
chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point d'entrée pour des
insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne commence
à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne pour que la zone
cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se forme plus
régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées) au
pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un chignon
bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé trop longtemps
par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et qu'il
avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de faire quoi que
ce soit : ça ne changera rien.
Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un très
mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(
Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un fruitier de
cet âge là ?
C'est un arbre qui a été acheté racine nue et qui a été taillé par le vendeur
(pépiniériste). Il a été planté dans la semaine qui a suivi l'achat (3-4 jours).
Qu'il soit vendeur, je n'en doute pas, pépiniériste, j'en suis moins
sûr... :/
Quel volume de racines y avait-il, étaient-elles coupées, étaient-elles
maintenues humides et à l'abri de la lumière durant les quelques jours
entre l'arrachage et la plantation ?
Post by pmx
Pour la terre, je ne sais pas, mais j'ai planté sur la même terrain un
cerisier l'année d'avant et lui se porte très bien. J'ai peut-être moins
travaillé le sol avant de planter le pommier. Je suis en RP Sud est.
Ce n'est pas le travail préalable du sol qui importe (une racine
d'arbre est capable de se frayer un chemin entre les pierres pour aller
chercher sa nourriture tout seul). C'est surtout s'il n'a pas été
épuisé par des cultures répétitives, ou si c'est du remblai argileux
damé par des engins de chantier.
Post by pmx
J'ai lu que le phosphore favorisait l'enracinement. Mais c'est ma seule motivation.
Sauf, que le développement des racines, ce n'est pas en ce moment
(entendons nous bien : le développement de l'ensemble des parties de
l'arbre dure tout au long de l'année ou presque, mais en ce moment, ce
sont surtout les organes d'assimilation qui se développent). Pour
l'instant il lui faudrait de l'azote et de la potasse pour développer
ses feuilles et ses branches. Et puis, qui t'a dit que ton sol manque
de phosphore ? (ou d'azote, ou de phosphate, ou d'oligo-éléments,
d'ailleurs)
À la limite, donner un engrais très déséquilibré comme les arêtes de
poissons ferait peut-être pire que mieux. C'est en hiver qu'il aurait
fallu lui apporter ce type d'engrais.
--
Michel 59- Masquer le texte des messages précédents -
- Afficher le texte des messages précédents -
bonjour;

Oui, bof, 2 fois 10l d'eau par semaine et tout reviendra dans l'ordre.

Simplement vérifier qu'il n'y a pas quelque chose, rongeur, champignon
sur les racines ce que ne dit pas la photo.
Michel HONORE
2009-07-05 17:11:44 UTC
ddd à l'adresse 91.165.36.95 et dont l'identifiant est
Post by ddd
Oui, bof, 2 fois 10l d'eau par semaine et tout reviendra dans l'ordre.
Pour un arbre planté il y a 1 an et demi, ce n'est pas normal. L'eau,
il devrait la trouver tout seul, à cet âge là et si son développement a
été correct.
Post by ddd
Simplement vérifier qu'il n'y a pas quelque chose, rongeur, champignon
sur les racines ce que ne dit pas la photo.
Oui, tu as raison, c'est le bon moment pour aller voir si les racines
sont en bon état. Il va aimer. Les 20 l d'eau pas semaine ne seront pas
de trop.
--
Michel 59
Sögoz - 06
2009-07-05 21:17:27 UTC
Pour un arbre planté il y a 1 an et demi, ce n'est pas normal. L'eau, il
devrait la trouver tout seul, à cet âge là et si son développement a été
correct.
Voila une nouvelle connerie qui dépasse de loin les précédentes, ce qui
n'est pas peu dire.
Tu sais quoi ?
Quand tu ne sais pas, eh bien ferme-la, Racisto ...
--
Chiez dur ou chiez mou,
Mais chiez dans le trou !
Car Dieu punit de mort
Ceux qui chient sur les bords.
pmx
2009-07-05 18:52:48 UTC
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait
le bois, j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une
attaque par un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que
d'insectes qui l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage
et qui peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège
appliqué à chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point
d'entrée pour des insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne
commence à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne
pour que la zone cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se
forme plus régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson
séchées) au pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un
chignon bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé
trop longtemps par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et
qu'il avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de
faire quoi que ce soit : ça ne changera rien.
Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un
très mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(
Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un
fruitier de cet âge là ?
C'est un arbre qui a été acheté racine nue et qui a été taillé par le
vendeur (pépiniériste). Il a été planté dans la semaine qui a suivi
l'achat (3-4 jours).
Qu'il soit vendeur, je n'en doute pas, pépiniériste, j'en suis moins
sûr... :/
Quel volume de racines y avait-il, étaient-elles coupées, étaient-elles
maintenues humides et à l'abri de la lumière durant les quelques jours
entre l'arrachage et la plantation ?
En fait, les racines étaient sèches (pas desséchées), sans terre, et je l'ai
gardé telle quel, à l'abri de la lumière.
Les grosses racines (env 1cm de diamètre), étaient coupées (coupe nette).
Je n'ai pas été surpris car le cerisier était dans le même état, et la reprise à
été sans souci.
J'ai trempé les racines 1/2 heure dans un mélange collant de terre+terreau avant
de planter et j'ai ajouté de la terre à planter dans le trou.
Post by Michel HONORE
Post by pmx
Pour la terre, je ne sais pas, mais j'ai planté sur la même terrain un
cerisier l'année d'avant et lui se porte très bien. J'ai peut-être
moins travaillé le sol avant de planter le pommier. Je suis en RP Sud
est.
Ce n'est pas le travail préalable du sol qui importe (une racine d'arbre
est capable de se frayer un chemin entre les pierres pour aller chercher
sa nourriture tout seul). C'est surtout s'il n'a pas été épuisé par des
cultures répétitives, ou si c'est du remblai argileux damé par des
engins de chantier.
La terre est restée au repos très longtemps (plusieurs années), et depuis que je
suis là, il y a eu simplement bêchages, et apport de terreau, terre à planter et
compost.
Post by Michel HONORE
Post by pmx
J'ai lu que le phosphore favorisait l'enracinement. Mais c'est ma seule motivation.
Sauf, que le développement des racines, ce n'est pas en ce moment
(entendons nous bien : le développement de l'ensemble des parties de
l'arbre dure tout au long de l'année ou presque, mais en ce moment, ce
sont surtout les organes d'assimilation qui se développent). Pour
l'instant il lui faudrait de l'azote et de la potasse pour développer
ses feuilles et ses branches. Et puis, qui t'a dit que ton sol manque de
phosphore ? (ou d'azote, ou de phosphate, ou d'oligo-éléments, d'ailleurs)
À la limite, donner un engrais très déséquilibré comme les arêtes de
poissons ferait peut-être pire que mieux. C'est en hiver qu'il aurait
fallu lui apporter ce type d'engrais.
Donc si il fallait faire un apport, ce serait plutôt de quel type (si possible
en bio)
Michel HONORE
2009-07-05 19:33:50 UTC
pmx à l'adresse 91.165.67.25 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait le
bois, j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une attaque
par un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que d'insectes
qui l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage et
qui peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège appliqué à
chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point d'entrée pour des
insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne
commence à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne pour
que la zone cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se forme
plus régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées) au
pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un chignon
bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé trop longtemps
par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et qu'il
avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de faire quoi
que ce soit : ça ne changera rien.
Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un très
mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(
Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un fruitier
de cet âge là ?
C'est un arbre qui a été acheté racine nue et qui a été taillé par le
vendeur (pépiniériste). Il a été planté dans la semaine qui a suivi
l'achat (3-4 jours).
Qu'il soit vendeur, je n'en doute pas, pépiniériste, j'en suis moins sûr...
:/
Quel volume de racines y avait-il, étaient-elles coupées, étaient-elles
maintenues humides et à l'abri de la lumière durant les quelques jours
entre l'arrachage et la plantation ?
En fait, les racines étaient sèches (pas desséchées), sans terre, et je l'ai
gardé telle quel, à l'abri de la lumière.
Aïe !
Post by pmx
Les grosses racines (env 1cm de diamètre), étaient coupées (coupe nette).
Aïe, aïe !
Post by pmx
Je n'ai pas été surpris car le cerisier était dans le même état, et la
reprise à été sans souci.
Entre Prunus et Malus il y a quand même une sacrée différence de
développement des racines. Bouturer les prunus, c'est un jeu d'enfant
(certains le font même tous seuls). Bouturer les pommiers, c'est un peu
plus délicat.
Post by pmx
J'ai trempé les racines 1/2 heure dans un mélange collant de terre+terreau
avant de planter et j'ai ajouté de la terre à planter dans le trou.
Le pralinage, ce n'est pas seulement coller de la boue sur les racines
nues. C'est aussi, éventuellement, aider à l'enracinement par
l'adjonction d'auxine ou de décoction de saule.
Post by pmx
Post by Michel HONORE
Post by pmx
Pour la terre, je ne sais pas, mais j'ai planté sur la même terrain un
cerisier l'année d'avant et lui se porte très bien. J'ai peut-être moins
travaillé le sol avant de planter le pommier. Je suis en RP Sud est.
Ce n'est pas le travail préalable du sol qui importe (une racine d'arbre
est capable de se frayer un chemin entre les pierres pour aller chercher sa
nourriture tout seul). C'est surtout s'il n'a pas été épuisé par des
cultures répétitives, ou si c'est du remblai argileux damé par des engins
de chantier.
La terre est restée au repos très longtemps (plusieurs années), et depuis que
je suis là, il y a eu simplement bêchages, et apport de terreau, terre à
planter et compost.
Je ne sais pas ce que c'est que de la terre à planter, mais pourquoi
pas...
Post by pmx
Post by Michel HONORE
Post by pmx
J'ai lu que le phosphore favorisait l'enracinement. Mais c'est ma seule motivation.
Sauf, que le développement des racines, ce n'est pas en ce moment
(entendons nous bien : le développement de l'ensemble des parties de
l'arbre dure tout au long de l'année ou presque, mais en ce moment, ce sont
surtout les organes d'assimilation qui se développent). Pour l'instant il
lui faudrait de l'azote et de la potasse pour développer ses feuilles et
ses branches. Et puis, qui t'a dit que ton sol manque de phosphore ? (ou
d'azote, ou de phosphate, ou d'oligo-éléments, d'ailleurs)
À la limite, donner un engrais très déséquilibré comme les arêtes de
poissons ferait peut-être pire que mieux. C'est en hiver qu'il aurait fallu
lui apporter ce type d'engrais.
Donc si il fallait faire un apport, ce serait plutôt de quel type (si
possible en bio)
Je crois, malheureusement, qu'aucun apport ne peut rétablir la
situation, actuellement. Si l'enracinement est trop faible, le puisage
de l'eau dans le sol est insuffisant. Ajouter de l'engrais ne fera
qu'empirer la situation, en brûlant les faibles racines qui ont bien
voulu pousser.
La solution de DDD de vérifier l'état des racines est un peu extrème,
surtout que ce pauvre pommier n'est déjà pas vaillant, mais tu peux
essayer de vérifier qu'il s'est bien enraciné en tirant bien fort sur
le tronc. S'il résiste, il y a de l'espoir. Arrose bien, et tu verras.
S'il a tendance à venir, pas la peine de s'acharner : il sera toujours
un arbre mal enraciné.
--
Michel 59
ddd
2009-07-05 20:42:48 UTC
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 91.165.67.25 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Post by Michel HONORE
pmx à l'adresse 83.156.229.43 et dont l'identifiant est
Post by pmx
Bonjour,
J'ai planté il y 1an et demi un pommier mi-tige Jonagold.
Je trouve qu'il met du temps a se développer.
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijtSDERtB.jpg
Quel est le sagouin qui l'a taillé comme ça ?
Post by pmx
J'ai remarqué que l'écorce était abimée à un endroit et qu'on voyait le
bois, j'ai vu sur le net que cela pouvait être le signe d'une attaque
par un insecte.
Je connais plus d'insectes qui se cachent sous l'écorce que d'insectes
qui l'épluchent
Post by pmx
Qu'en pensez-vous? Faut-il traiter (si possible en bio)
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200907/cijHNJb8qH.jpg
Une ancienne branche du porte greffe qui a été arrachée à la sauvage et
qui peine à se recouvrir.
Eventuellement une petite enduction avec du goudron de Norvège appliqué à
chaud et au pinceau. Pour éviter que ce soit un point d'entrée pour des
insectes et des champignons.
S'il avait été possible d'intervenir avant que la cicatrisation ne
commence à s'opérer, il aurait fallu donner un petit coup de planne pour
que la zone cicatricielle soit plus nette et que le bourrelet se forme
plus régulièrement.
Post by pmx
Je pensais faire un apport d'engrais (type arêtes de poisson séchées) au
pied, est-ce une bonne idée, ou est-il urgent d'attendre?
S'il a de la bonne terre au pied, si les racines n'étaient pas un chignon
bien tassé dans un pot trop petit, s'il n'a pas été gardé trop longtemps
par le pépiniériste, il n'y a pas de raison d'intervenir.
Et si la terre est pauvre, qu'il était dans un pot de 3 litres, et qu'il
avait été oublié en fond de rayon, ce n'est pas la peine de faire quoi
que ce soit : ça ne changera rien.
Si la coupe de l'apex a été réalisée par le pépiniériste, j'ai un très
mauvais sentiment sur l'état du reste de l'arbre. :-(
Au fait, qu'est-ce que tu attends des arêtes de poisson pour un fruitier
de cet âge là ?
C'est un arbre qui a été acheté racine nue et qui a été taillé par le
vendeur (pépiniériste). Il a été planté dans la semaine qui a suivi
l'achat (3-4 jours).
Qu'il soit vendeur, je n'en doute pas, pépiniériste, j'en suis moins sûr...
:/
Quel volume de racines y avait-il, étaient-elles coupées, étaient-elles
maintenues humides et à l'abri de la lumière durant les quelques jours
entre l'arrachage et la plantation ?
En fait, les racines étaient sèches (pas desséchées), sans terre, et je l'ai
gardé telle quel, à l'abri de la lumière.
Aïe !
Post by pmx
Les grosses racines (env 1cm de diamètre), étaient coupées (coupe nette).
Aïe, aïe !
Post by pmx
Je n'ai pas été surpris car le cerisier était dans le même état, et la
reprise à été sans souci.
Entre Prunus et Malus il y a quand même une sacrée différence de
développement des racines. Bouturer les prunus, c'est un jeu d'enfant
(certains le font même tous seuls). Bouturer les pommiers, c'est un peu
plus délicat.> J'ai trempé les racines 1/2 heure dans un mélange collant de terre+terreau
Post by pmx
avant de planter et j'ai ajouté de la terre à planter dans le trou.
Le pralinage, ce n'est pas seulement coller de la boue sur les racines
nues. C'est aussi, éventuellement, aider à l'enracinement par
l'adjonction d'auxine ou de décoction de saule.
Post by pmx
Post by Michel HONORE
Post by pmx
Pour la terre, je ne sais pas, mais j'ai planté sur la même terrain un
cerisier l'année d'avant et lui se porte très bien. J'ai peut-être moins
travaillé le sol avant de planter le pommier. Je suis en RP Sud est.
Ce n'est pas le travail préalable du sol qui importe (une racine d'arbre
est capable de se frayer un chemin entre les pierres pour aller chercher sa
nourriture tout seul). C'est surtout s'il n'a pas été épuisé par des
cultures répétitives, ou si c'est du remblai argileux damé par des engins
de chantier.
La terre est restée au repos très longtemps (plusieurs années), et depuis que
je suis là, il y a eu simplement bêchages, et apport de terreau, terre à
planter et compost.
Je ne sais pas ce que c'est que de la terre à planter, mais pourquoi
pas...
Post by pmx
Post by Michel HONORE
Post by pmx
J'ai lu que le phosphore favorisait l'enracinement. Mais c'est ma seule motivation.
Sauf, que le développement des racines, ce n'est pas en ce moment
(entendons nous bien : le développement de l'ensemble des parties de
l'arbre dure tout au long de l'année ou presque, mais en ce moment, ce sont
surtout les organes d'assimilation qui se développent). Pour l'instant il
lui faudrait de l'azote et de la potasse pour développer ses feuilles et
ses branches. Et puis, qui t'a dit que ton sol manque de phosphore ? (ou
d'azote, ou de phosphate, ou d'oligo-éléments, d'ailleurs)
À la limite, donner un engrais très déséquilibré comme les arêtes de
poissons ferait peut-être pire que mieux. C'est en hiver qu'il aurait fallu
lui apporter ce type d'engrais.
Donc si il fallait faire un apport, ce serait plutôt de quel type (si
possible en bio)
Je crois, malheureusement, qu'aucun apport ne peut rétablir la
situation, actuellement. Si l'enracinement est trop faible, le puisage
de l'eau dans le sol est insuffisant. Ajouter de l'engrais ne fera
qu'empirer la situation, en brûlant les faibles racines qui ont bien
voulu pousser.
La solution de DDD de vérifier l'état des racines est un peu extrème,
surtout que ce pauvre pommier n'est déjà pas vaillant, mais tu peux
essayer de vérifier qu'il s'est bien enraciné en tirant bien fort sur
le tronc. S'il résiste, il y a de l'espoir. Arrose bien, et tu verras.
S'il a tendance à venir, pas la peine de s'acharner : il sera toujours
un arbre mal enraciné.
--
Michel 59- Masquer le texte des messages précédents -
- Afficher le texte des messages précédents -- Masquer le texte des messages précédents -
- Afficher le texte des messages précédents -
Le pommier végète, se flétrit, la photo mo,tre que ce n'est pas une
cause aérienne, c'est donc dans le sol que cela se passe.
Avec trois causes possible.
La sécheresse.
Trop d'humidité.
Une agression des racines, rongeur champignons, insectes,ou touti
quanti.

Que le pommier creve de secheresse ou de trop d'eau, c'est la même
chose.
Il manque d'eau, il flétrit, la solution est remettre de l'eau
rapidement et en quantité suffisante. 10l deux fois par semaine pour
un petit pommier n'est pas une absurdité. Si il y a une poche d'air,
elle se comblera et vogue la galère. Le pommier repartira vivre sa vie
de pommier.

Si y'a trop d'eau, curieusement les racines pourissent et son déjà ou
en partie mortes. Le pommier crève donc de soif faute de radicelles
pour absorber l'eau.
Mais la nature est bien faite, ce n'est pas 10l de plus ou de moins
chaque jour qui agravera la situation. Au bout de 15 jours, le pommier
sera toujours dans le même état, au pire, les feuilles seront sèche,
mais l'arbre sera encore vert t capable de refaire une seconde série
de feuille en puisant sur se réserves.

Il conviendra donc d'aller y voir de plus près.
deux coup de bêches peuvent suffire, les racines sont humides et
pourries, drainer et stopper tout arrosage., le pommier reparira vivre
sa vie de pommier.

Les racines sont correctes, il faut arracher le pommier, évaluer les
dégats, est-ce réparable ou pas?
Si pas réparable, le jardin est ingrat, on replante à l'automne un
autre pommier, pas de quoi fouetter un chat, l'était de toute manière
foutu, autant s'en débarrasser aujourd'hui.

C'est réparable, on traite la cause et on replante bien dans une
terre déjas humide et en continuant d'arroser. Le pommier repartira,
les jardiniers savent qu'on peut planter ou transplanter à contre
saison, si de l'eau et si partie aèrienne =partie souterraine (règle
de base).

Y'a pas d'autre méthode et dans l'ordre.

Pour le reste, terre, engrais, poudre de perlin pinpin, à voir plus
tard.
Michel HONORE
2009-07-05 21:24:23 UTC
ddd à l'adresse 91.165.36.95 et dont l'identifiant est
Post by ddd
Le pommier végète, se flétrit, la photo mo,tre que ce n'est pas une
cause aérienne,
Ah ! À voir comment il a été taillé, et étant données les conditions
atmosphériques actuelles, j'en jurerais pas. Mais tu as peut-être
raison : une photo, c'est ce qu'il y a de mieux pour déterminer l'état
d'un végétal.
Post by ddd
c'est donc dans le sol que cela se passe.
Donc
Post by ddd
Avec trois causes possible.
La sécheresse.
Trop d'humidité.
Une agression des racines, rongeur champignons, insectes,ou touti
quanti.
La première agression des racines ayant été de les couper et de les
avoir laisser au sec un temps indéterminé avant la plantation, non ?
Post by ddd
Que le pommier creve de secheresse ou de trop d'eau, c'est la même
chose.
Ouh là !
Post by ddd
Il manque d'eau, il flétrit, la solution est remettre de l'eau
rapidement et en quantité suffisante. 10l deux fois par semaine pour
un petit pommier n'est pas une absurdité. Si il y a une poche d'air,
elle se comblera et vogue la galère. Le pommier repartira vivre sa vie
de pommier.
Je sens que la théorie va en interesser plus d'un.
Post by ddd
Si y'a trop d'eau, curieusement les racines pourissent et son déjà ou
en partie mortes. Le pommier crève donc de soif faute de radicelles
pour absorber l'eau.
Quelles radicelles sur un pommier dont les racines devaient déjà être
quasi mortes le jour de la mise en terre ?
Post by ddd
Mais la nature est bien faite, ce n'est pas 10l de plus ou de moins
chaque jour qui agravera la situation. Au bout de 15 jours, le pommier
sera toujours dans le même état, au pire, les feuilles seront sèche,
mais l'arbre sera encore vert t capable de refaire une seconde série
de feuille en puisant sur se réserves.
Ouais, la nature est bien faite. S'il y a trop d'eau, il suffit d'en
rajouter et ça va s'arranger. Ça c'est vraiment génial ! Pourquoi n'y
ai-je pas pensé plus tôt ?
Post by ddd
Il conviendra donc d'aller y voir de plus près.
deux coup de bêches peuvent suffire, les racines sont humides et
pourries, drainer et stopper tout arrosage., le pommier reparira vivre
sa vie de pommier.
Ah ben, je croyais que 10 l de plus ou de moins ne changeaient rien ???
Post by ddd
Les racines sont correctes, il faut arracher le pommier, évaluer les
dégats, est-ce réparable ou pas?
Si les racines sont correctes, il faut quand même arracher ? Est-ce que
j'ai bien lu ?
MDR
Post by ddd
Si pas réparable,
Ça veut dire quoi, "réparable" ?
Post by ddd
le jardin est ingrat, on replante à l'automne un
autre pommier, pas de quoi fouetter un chat, l'était de toute manière
foutu, autant s'en débarrasser aujourd'hui.
Donc, le jardin est ingrat, mais il convient de replanter une nouvelle
fois pour le prouver. Puisqu'on a perdu un pommier, autant un perdre un
second. Ça me rappelle un constat "Avant celui-la, j'en avais perdu
deux autres plantés dans le même genre de terre". L'obstination dans
l'erreur, y'a que ça de vrai ! 8-o
Post by ddd
C'est réparable,
Ça veut dire quoi, "réparable" ?
Post by ddd
on traite la cause
Quelle cause ? Quel traitement ?
Post by ddd
et on replante bien dans une
terre déjas humide et en continuant d'arroser. Le pommier repartira,
Youpi !
Ça ne marchait pas avant, ça va marcher mieux maintenant.
Post by ddd
les jardiniers savent qu'on peut planter ou transplanter à contre
saison, si de l'eau et si partie aèrienne =partie souterraine (règle
de base).
"Les jardiniers savent" que planter et transplanter à contre saison,
c'est la meilleure manière de perdre les plantes qu'on plante. Enfin,
les jardinier qui jardinent, pas les jardiniers qui vendent.
C'est quoi "partie aérienne = partie souterraine" pour un demi-tige ?
Post by ddd
Y'a pas d'autre méthode et dans l'ordre.
Ben voilà. c'est comme ça ! Pas autrement !
Et surtout, gaffe à celui qui fait pas dans l'ordre : il risque de
réparer avant d'arracher et tout serait raté.
Post by ddd
Pour le reste, terre, engrais, poudre de perlin pinpin, à voir plus
tard.
Ben, pourquoi ? Si il reparti ?
Et c'est quoi le "traitement" pour "réparer" les racines ? La terre,
l'engrais ou la poudre de perlimpinpin ?
--
Michel 59
"Ne perdez pas espoir, ne perdez jamais espoir, jamais, la science fait
des progrès tout les jours et puis comme on dit : une jambe de
perdue..."